Menu

Fil de navigation

Recherche

 Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Interview

Il a entraîné les deux équipes les Violets de Toulouse entre juin 1994 et novembre 1995, les Girondins de Bordeaux avant (1992-94) et après (1996-97). Le Sudiste qui roule les «r» était incontournable pour nous parler du «choc» à la fois du bas pour le TFC (éviter la descente) et du haut concernant le FCGB (course à l'Europe).

Interview à la Courbis.

Rolland, vous avez regardé la défaite face à Lille (2-3). Qu'en pensez-vous ?

Ouf… difficile à analyser. Déjà, Toulouse ne peut pas plus mal démarrer quand il se prend ce but au bout de 4 minutes ! Sachant que pour moi il s'agit d'une rencontre à presque 12 unités, si on ose. Avec cette victoire à 3 points qui fait des dégâts arithmétiques catastrophiques… Après, le Tef se débrouille pour mener 2-1 face à une formation éminemment fébrile qui n'a réussi à battre – sans manquer de respect aux Grenats – que Metz sur les dernières semaines. Donc le scénario doit revigorer les Violets. Mettre le Losc hors de course. Et c'est l'inverse qui se produit dans un Stadium médusé.

Pourquoi ?

Le TFC a été, allez, timoré.

Un euphémisme !

C'est sûr qu'on a une équipe toulousaine un peu K.-O. dans l'atmosphère et les intentions. Ceci s'explique par la situation au classement qui est celle du club de la Ville rose.

Quid du coaching de Debève ?

C'est facile à dire. Est-ce que si Michaël fait des changements différents, il aurait gagné… on n'en sait rien. Le seul truc qu'on a constaté, c'est qu'avec des remplacements prudents le Téfécé a perdu et n'a plus fait peur à son adversaire. Et…

Oui…

Lorsque Lille égalise, au vu de ce que Toulouse est en train de faire – ou plutôt ne pas faire, eh ben je me suis dit : « P..., il ne manquerait plus que Lille enfonce le clou ! » On le voit arriver, ce 3e but, gros comme une maison.

Comment se relever ?

Se préparer aux barrages. Naturellement, tant mieux si le TFC arrive à se sauver en y échappant… Parce qu'en tant que Toulousain, tu as la chance que Metz soit déjà condamné et que Troyes soit mal barré avec son calendrier (déplacement à Montpellier, réception de Monaco). Bref : dans le pire des cas, tu dois être barragiste. Avec un programme qui est fait pour que le club de L1 se maintienne. Toulouse-Lourdes, c'est combien de kilomètres ?

Une grosse heure et demie de route.

Il faut que le TFC y aille remercier la Ligue et se frotte les mains de pouvoir avoir ce joker !

Finir 17e n'est plus possible selon vous ?

Si-si. Maintenant, je souhaite me tromper et qu'il y ait 3 équipes derrière le Toulouse FC le 19 mai au soir – ce n'est évidemment pas impossible. Puisque le programme des concurrents à la bagarre est loin d'être évident : Lille termine à Saint-é quand même et Caen, qui va à Nice et accueille le Paris-SG, n'est sûr de rien. Tout comme Strasbourg : Lyon à La Meinau et Nantes à La Beaujoire.

Donc…

Aujourd'hui, le Toulouse FC peut encore se sauver sans passer par les barrages. Mais moi, je m'y préparerai en les considérant comme une issue sympathique et positive. J'insiste : les barrages ont été institués pour sauver la tête du club de Ligue 1. Que tout le monde en soit cons-cient. Le vainqueur des play-offs qui se pointerait au Stadium pour le match retour, aura a minima un match de prébarrages dans les jambes (rappel : le 5e de L2 joue chez le 4e et celui qui passe va affronter le 3e, dont le «sortant» s'est gagné le droit de rencontrer le 18e de L1). Par conséquent, si jamais, il est interdit à Toulouse d'aborder ces satanés barrages la peur au ventre !Contrairement à dimanche, face à Lille. Barragiste n'est pas une maladie : tu es sauvé de la descente directe… Vu le parcours du Téfécé sur ses 10 derniers matches, c'est-à-dire 7 points sur un total de 30, ces deux échéances couperet seraient une aubaine. Presque tu organises une fête pour fêter les barrages ! tu bénis l'intersaison dernière où il a été décidé de les réintroduire. Toulouse peut être heureux que les barrages existent. C'est le bon Dieu qui veille !

C'est dans la tronche que ça va se jouer…

Bah, on avance toujours ça… Moi, je réponds que c'est aussi un peu dans les pieds. Une passe, tu ne l'exécutes pas avec la tête, non ? Sincèrement, par moment, j'ai des crises de vulgarité qui me feraient déraper : la survie, tu la décroches également un peu avec les cojones, quoi.

Vous préférez l'expression : il faut y croire.

Je dirais que c'est une question de confiance. Toulouse n'a pas un effectif pour terminer dans les 3 derniers – que ce soit la faute à Pierre, Paul ou Jacques. En étant pessimistes, les Toulousains devraient avoir 5 équipes derrière.

La dernière fois (cf. La Dé- pêche du 9 mars), vous nous aviez dit Metz, Troyes et l'A-miens SC dans la charrette…

Amiens est l'exemple à suivre. C'est un club compétent depuis deux ans, au moins. Monter puis se maintenir avec les moyens qui sont les siens, chapeau ! Ce qu'a fait Christophe Pelissier à Luzenac, c'était un exploit qui y ressemblait beaucoup. Il y a un paquet de clubs qui pourraient s'inspirer de la réussite picarde.

Personnellement, des maintiens vous en avez vécu quelques-uns. Quels sont les leviers à activer dans le money-time ?

Dédramatiser. L'histoire des matches de la dernière chance, malheur au vaincu, etc., ce sont des termes galvaudés. Des conneries.

Vous n'avez pas de potion magique, alors ?

Non, ce serait prétentieux de ma part.

Bordeaux toujours en course pour l'Europe – surtout que, du fait de la victoire de Paris en Coupe de France, la 6e place est devenue européenne –, pas l'idéal pour les Toulousains…

Est-ce que c'est mieux d'aller ferrailler chez les Girondins ou à Troyes ?

Les stats téfécistes en Gironde ne sont pas terribles.

C'est plutôt une très bonne nouvelle, je crois. Toutes les séries ont une fin, ce n'est pas moi qui l'ait inventé, celui-là de dicton ! Quand tu perds 9 fois, tu gagnes le 10e match. Allez, rappelez-moi la semaine prochaine ; on en reparle.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES