Menu

Fil de navigation

Recherche

Gilles-R. Souillés pour La Dépêche du Midi

 

TFC

81 ans après sa naissance, le Toulouse football club (TFC), revient à ses couleurs d'origine, en arborant sur son maillot, les armoiries de la Ville rose, comme en 1937. Un onzième logo pour une saga qui raconte aussi notre histoire.

 

Pour son baptême, le premier logo du TFC, en 1937, arbore fièrement l'identité et la tradition toulousaine en reprenant simplement le blason de la Ville rose, remontant au XIIe siècle, qui représente, comme chacun sait, un agneau, symbole de force et héritage de la période romaine, que surplombe la croix occitane ou croix du Languedoc, avec en fond, la basilique Saint-Sernin et le château Narbonnais, l'actuel tribunal de la place du Salin. Mais la guerre passe par là et en 1943, il n'est plus question d'un championnat des clubs, mais d'une ligue avec des équipes régionales. En pleine occupation allemande, le club prend alors l'appellation Toulouse-Pyrénées et le logo reprendra l'emblème des quatre régions des pyrénéennes. Il est d'ailleurs toujours celui de la ligue Midi-Pyrénées. Un an plus tard, le sort de la guerre scellé, on retrouve le fameux blason de la ville siglé des trois lettres magiques TFC. Mais les choses se compliquent sur le plan sportif et le club est dissous et absorbé par le Red Star. Il faut attendre 1970 pour que le football pro fessionnel renaisse à Toulouse avec un autre acronyme : UST pour Union sportive de Toulouse, avec les couleurs régionales rouges et jaunes et un logo très gascon : un ballon coiffé du chapeau de D'Artagnan et de deux épées en croix. L'explication ? «Ce sont les cadets de Gascogne qui ont relancé l'équipe», rapporte Didier Pitorre, qui a écrit un livre sur son club de cœur. Le blason de la ville est toujours là, mais en tout petit. L'UST ne passera pas les années 70 et avec le président Visentin, c'est le retour au TFC avec, pour la première fois, le violet qui fait son apparition sur le maillot. Le logo, lui est moderne, deux jambes derrière un ballon... pas terrible. Mais en 1984, sous la présidence de «papy» Delsol, le blason de la ville réapparaît sur fond violet pale. Ce sont les années Marcico et le logo d'un TFC devenu européen. Avant de replonger dans les années 1990, les années noires sur le plan sportif, avec deux écussons qui ne laissent pas un souvenir impérissable : des traits roses sur fond jaune sous un ballon pour le premier, et le retour de la croix occitane pour le second, en 1995, avec une touche violette plus soutenue. Vient alors l'ère Sadran. En 2001, le nouveau président impose la sobriété. La nouvelle identité du club, relégué en National, conjugue croix occitane et violet. Et ce sont les lecteurs de la Dépêche du Midi qui choisiront tout en rondeur le nouveau logo parmi une dizaine de propositions. En 2010, une petite modification intervient. Le «f» du TFC passe au violet et s'inscrit sur fond blanc. Pour un petit effet relief en jouant sur les contours. On joue la continuité (et la stabilité) avec une petite entorse, l'an dernier. Pour ses 80 ans, le club s'offre un maillot vintage avec un blason spécial : #80AnsDeFootballS. Le temps d'un match de gala contre l'Olympique de Marseille. Mais aujourd'hui une une nouvelle ère s'annonce. Le président Sadran a présentéle nouvel emblème du TFC, toujours rond comme un ballon et revenant aux armoiries d'origine. Certains esprits taquins lui trouvent aussi une grande proximité avec le logo de Manchester City, dont les actionnaires émiratis sont, semble-t-il, intéressés par l'avenir des Violets…Faut-il y voir un signe ?

2018 / 2019

CALENDRIER

2017/2018

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2017/2018

STATISTIQUES