Menu

Fil de navigation

Recherche

Arthur Tirat pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le marathon des Violets continue. Après avoir ramené un bon point d'Angers samedi, les hommes d'Alain Casanova accueillent les Verts de Saint-étienne. Pour ce deuxième match en quatre jours – les Violets en disputeront deux autres jusqu'au 5 octobre prochain –, les joueurs retrouvent leur forteresse imprenable du Stadium (2 victoires, 1 nul).

Et qui dit match rapproché, dit forcément fatigue potentielle chez les joueurs. Conscient de cette éventualité, Alain Casanova se dit très attentif à l'état de chacun. «On est obligé de faire un état des lieux, heure par heure, pour savoir si les joueurs ont bien récupéré et si certains sont plus en forme que d'autres», confiait le coach, hier en conférence de presse. Cependant, impossible de savoir si une rotation d'effectif sera de mise, ce soir. «Le 11 de départ n'est pas totalement clair dans notre esprit.»


Mbia de nouveau absent

La question se posait notamment pour le taulier Stéphane Mbia. L'expérimenté défenseur central attend toujours de disputer son premier match sous le maillot violet. Mais le Camerounais devra prendre son mal en patience. Victime d'une entorse en fin de match avec l'équipe réserve ce week-end, il n'a pas été retenu dans le groupe par le staff toulousain.

Auteur d'une prestation de haut niveau à Angers, le jeune Jean-Clair Todibo (100 % de réussite dans les duels) devrait donc conserver sa place au côté du taulier Christopher Jullien. Pour le plus grand bonheur du portier Baptiste Reynet qui déclarait, samedi : «J'aime jouer avec ces deux défenseurs centraux.» Les compères espèrent décrocher un deuxième clean-sheet d'affilée et le sort semble de leur côté.


Khazri n'est pas du déplacement

En effet, les Stéphanois vont se présenter au Stadium sans leur meilleur buteur et atout offensif numéro 1 : Wahbi Khazri. Le virevoltant attaquant des Verts est suspendu pour la rencontre. Une absence qui ne ravit pas Alain Casanova, qui tient à mettre en valeur le niveau global de l'équipe stéphanoise. «Pour moi c'est l'un des meilleurs joueurs offensifs de la Ligue 1, il confirme saison après saison, note-t-il. Maintenant, nous, on préfère toujours affronter les meilleurs mais on sait bien que l'ASSE a prévu ces cas de figure.»

Il n'empêche, Khazri ou pas Khazri, bien malin celui qui prendra le risque de mettre une pièce sur le score final de la rencontre tant le duel s'annonce serré. Inutile de s'appuyer sur les scores des précédentes confrontations, ils ne donnent aucune indication. Sur les cinq dernières saisons, les TFC - Saint-étienne ont accouché de 3 matchs nuls et d'une victoire de chaque côté.

Pour autant, les Verts ne sont pas très à l'aise à l'extérieur en ce début de saison. Deux points de pris seulement en 3 déplacements à l'inverse des Violets qui se montrent infranchissables à domicile. Avec 7 points sur 9 possibles et aucune défaite au compteur, Toulouse a les faveurs des bookmakers.

 

L'incroyable histoire de Todibo, le défenseur qui n'aurait jamais dû jouer au foot

Il est la révélation du début d'année chez les Violets. À tout juste 18 ans, Jean-Clair Todibo a disputé ses premiers matchs de Ligue 1 cette saison. Mieux encore, ses premières prestations ont impressionné les observateurs, notamment grâce à l'autorité qu'il dégage pour son jeune âge. Pourtant, le défenseur est passé à deux doigts de ne jamais goûter à cette aventure.

Originaire de la région parisienne, Jean-Clair Todibo n'avait pas encore choisi entre le foot et le judo en 2010. "C'était le 24 mai, j'avais neuf ans à ce moment-là, se remémore-t-il. En partant de chez moi pour aller au judo, j'ai traversé la route quand une voiture m'a renversé. Ça s'est transformé en gros accident." Le jeune joueur est grièvement blessé à la jambe gauche. "Une blessure allant du tibia-péroné jusqu'à la cheville avec plusieurs fractures", raconte le pitchoun.


Un an sans football

Dans son club des Lilas, son formateur de l'époque, Dylan Greneche se rappelle parfaitement de cet accident. "Honnêtement, on n'était vraiment pas sûr qu'il reprenne un jour le football". Et pour cause, cet accident le tiendra éloigné de toute activité sportive pendant un an. "C'est un joueur qui a toujours eu beaucoup de ténacité, et il l'a prouvé à ce moment-là malgré son jeune âge", analyse aujourd'hui son ancien éducateur.

Neuf ans plus tard, Todibo mesure pleinement sa chance. S'il est "heureux" d'être arrivé à ce niveau, le pitchoun confie néanmoins ne pas penser à cet accident tous les jours. "Il me reste des cicatrices mais c'est de l'histoire ancienne."

Il sera probablement titulaire pour la cinquième fois de la saison, ce mardi, face à Saint-Etienne au Stadium. Une nouvelle occasion pour lui de montrer que cette grave blessure appartient au passé.

 

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES