Menu

Fil de navigation

Recherche

Vincent Villa pour L'Equipe

 

Ligue1

Après la précédente rencontre de Toulouse à domicile, contre Saint-Étienne (2-3, le 25 septembre), trois erreurs défensives grossières ont focalisé les analyses. Mais les parts de responsabilité dans l’échec avaient été assez équitablement réparties, ce soir-là.

En première période, Aaron Leya Iseka a concentré les occasions de but et l’inefficacité de son équipe, qui aurait dû marquer en premier. Mais, comme contre Monaco (1-1, le 14 septembre), l’insuffisance de réalisme offensif a empêché les Violets de valoriser leurs efforts pour confectionner leur jeu ambitieux, bien plus visible au Stadium qu’à Angers (0-0, le 22) ou Rennes (1-1, dimanche). L’idée, pour le moment embryonnaire, qu’il manque un « tueur » à cette équipe, pourrait donc prendre, à terme, du corps, même si Leya Iseka a frappé deux fois en Ligue 1.

« J’espère que le tueur est dans l’effectif et n’a pas encore totalement explosé, nous confiait Alain Casanova la semaine passée. Aaron, face à Saint-Étienne, a eu des prises de décision un peu lentes, peut-être, car il n’a pas encore la confiance qu’un joueur confirmé peut posséder, mais je pense qu’il a le potentiel pour mettre une quinzaine de buts, sans problème. Il est jeune (20 ans), il a vraiment une marge de progression intéressante. » Son évolution est pour l’heure figée, car l’ancien joueur d’Anderlecht, exclu lors de la dernière journée, a rempli son casier disciplinaire avec trois matches de suspension.

Yaya Sanogo aurait pu être son successeur face à Nice mais un hématome derrière la rotule droite l’a poussé hors du groupe, pour la quatrième fois de suite. Un peu juste physiquement à la reprise du Championnat, l’ancien d'Arsenal n’a disputé jusque-là qu’un match comme titulaire, contre l’ASM, un soir où Leya Iseka, a égalisé après l'avoir remplacé.

En l’absence de ces deux avants-centres, Firmin Mubele (24 ans, 1 but en 11 apparitions en 2017-2018, 3 bouts de match cette saison), un ailier capable de prendre la profondeur, a désormais la main, alors qu’il avait été à deux doigts de quitter le club, fin août, pour la Turquie. Pour faire flamber son attaque, qui n’a frappé que neuf fois en huit journées, le TFC va beaucoup compter sur un 9 occasionnel.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES