Menu

Fil de navigation

Recherche

Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

L'équipe avec le plus grand nombre de clean sheet en Europe. Voilà ce qui attend le Tef, ce soir à Auguste-Delaune. À neuf reprises cette saison, le Stade de Reims a terminé la partie sans qu'Édouard Mendy n'aille chercher le cuir au fond de ses filets. Un record continental qui démontre que le champion de Ligue 2 la saison passée n'a pas laissé sa solidité à l'étage inférieur. «C'est une équipe disciplinée, rigoureuse, difficile à manœuvrer, analyse Alain Casanova. Elle vous rend les matchs difficiles ; personne n'a eu une partie facile contre Reims.» Il serait alors temps que le TFC, troisième pire attaque de Ligue 1 (13 buts marqués), retrouve son efficacité pour faire craquer la troisième meilleure défense (13 buts encaissés). «On sait ce qui nous attend», assure le coach toulousain.


Etre efficaces

Les Violets savent aussi ce qui les attend s'ils ne prennent pas de points en Champagne. Quinzièmes, ils pourraient voir les équipes qui les talonnent leur passer devant. Gagner, donc, impérativement, pour ne pas se retrouver dans la gueule du loup.

Pour ça, il faudra assumer de prendre les risques nécessaires pour déstabiliser la défense rémoise, et produire 90 minutes pleines, à l'inverse de dimanche face à Dijon. Et convertir les occasions… Les Toulousains pourront s'appuyer sur leur fin de match du week-end, où Gradel a brillé, et Leya Iseka retrouvé son efficacité. «Il sait toute la confiance qu'on lui accorde, a rappelé Casanova. Il a traversé une période difficile, mais a continué à travailler, et je pense qu'il va confirmer qu'il est en progression.» Peut-être piqué d'être laissé sur le banc lors de la dernière journée, le Belge a finalement retrouvé le chemin du but au bon moment, quand les Violets auront besoin de son talent pour percer le coffre-fort rémois.


Reims, pas vraiment football champagne

À l'autre bout du terrain, c'est Mauro Goicoechea qui aura la tâche de tenir la baraque. L'Uruguayen disputera son premier match en tant que titulaire en Ligue 1 (il était dans les buts lors du 16e de finale de Coupe de la Ligue perdu face à Lorient), après l'expulsion de Baptiste Reynet dimanche. «C'est plus qu'un suppléant. C'est un garçon avec énormément de talent, a salué Alain Casanova. Il a fait une très bonne entrée dimanche, nous permettant de rester dans le match et de prendre ce point.»

Au moment d'entrer sur le terrain, l'Uruguayen et sa défense pourront se rassurer en se disant qu'ils affronteront la pire attaque de Ligue 1 (10 buts). Revers de la médaille de sa défense de fer, Reims est aussi le champion des 0-0, avec déjà 5 résultats vierges cette saison.

«Ni eux, ni nous ne voulons nous endormir sur le match. Je ne pense pas qu'ils partent avec l'idée de faire des 0-0. Mais nous, nous y allons pour gagner», assure Alain Casanova. Raison de plus pour prendre le jeu à son compte. Et si, ce soir, le Tef retrouvait son football ?

 

TFC-Lyon et PSG-Montpellier reportés : les manifestations des gilets jaunes perturbent le championnat

Le TFC n'aura pas droit à la fin de son marathon, qui lui promettait trois matchs en six jours. À la demande de la préfecture de Haute-Garonne, la rencontre TFC - Lyon, qui devait se jouer samedi à 20 heures, a été reportée à une date qui sera fixée ultérieurement. En cause, le contexte général actuel, marqué par les manifestations des «gilets jaunes». A Toulouse, où l'on attend une nouvelle journée de perturbations ce samedi, une grande partie des forces de l'ordre sera mobilisée pour encadrer les manifestants, et ne pourra assurer la sécurité autour du Stadium.


Pas de match avant janvier

Au vu du calendrier de l'Olympique Lyonnais, qui jouera, en plus des week-ends en Ligue 1, le 12 décembre en Ligue des champions, puis le 19 décembre en Coupe de la Ligue, le match ne pourra pas être programmé avant le mois de janvier 2019.

«Il faut être factuel et s'incliner devant la force des événements. C'est un peu comme Kharkiv et la loi martiale (qui a justifié une délocalisation du match que doit disputer l'OL en Ligue des champions le 12 décembre). Là, ce sont les gilets jaunes et Toulouse. On va faire face et s'adapter», a réagi le président de l'OL, Jean-Michel Aulas.

Le dirigeant lyonnais s'est prononcé en faveur d'un report complet de la journée de championnat, au nom de «l'équité sportive».

«J'aime que les choses prévues se passent normalement, a exposé M. Aulas. Là, il y aura changement. Peut-être toute la journée sera-t-elle annulée car il faut se poser la question de l'équité, des dates de rattrapage quand on joue les Coupes d'Europe et le calendrier est chargé».

Le match PSG - Montpellier, lui aussi prévu samedi, a également été reporté à une date ultérieure. «On accepte cela, pour moi la sécurité est le plus important», a réagi l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, à une semaine de son match capital en Ligue des champions, à Belgrade.

 

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES