Menu

Fil de navigation

Recherche

Rémi Buhagiar pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

L'année 2018 du TFC n'a pas été de tout repos. Le règne de Pascal Dupraz a pris fin, l'intérim de Mickael Debève aussi, mais les Violets ont sauvé in extremis leur peau en L1 lors des barrages. Cet été, Olivier Sadran a annoncé du changement, en commençant par l'arrivée d'un «grand club européen comme nouveau partenaire». Aujourd'hui rien n'est encore officialisé. En revanche, le retour d'Alain Casanova sur le banc a permis à Toulouse de passer les fêtes de fin d'année au chaud, à la 13e place. Et c'est déjà beaucoup.


2018

Exit «Dieupraz». L'année 2018 a commencé par l'éviction du héros de l'été 2016, Pascal Dupraz. L'homme qui a accompli la fameuse «remontada» pour sauver le TFC d'une descente programmée est parti. Usé physiquement et psychologiquement, il a été remplacé par un de ses adjoints, Mickaël Debève. A la surprise de beaucoup de supporters qui pensaient le contraire, l'ex-Lensois n'a pas effectué qu'un simple intérim. Le héros de Wembley a sauvé le Toulouse Football-Club in extremis avant d'être remercié.

Fin juin, après cet épilogue éreintant, Olivier Sadran a annoncé du changement et «l'augmentation du capital avec l'arrivée d'un grand club européen». Ce devrait ou plutôt devait être Manchester City, mais les deux parties tardent à officialiser un rapprochement. En attendant, les Haut-Garonnais ont fait du neuf avec du vieux : Alain Casanova est revenu sur le banc des Violets après trois ans d'exil. Il a d'abord séduit les plus sceptiques durant l'été avec des choix payants ( Todibo, Sangaré). Puis l'automne a fait revenir de vieux démons. Le très prometteur Jean-Clair Todibo a été écarté pour avoir refusé son premier contrat professionnel et son équipe s'est assoupie à la 13e place de L1.


2019

Nouvelle année, nouvel élan pour la bande à Casanova ! Après avoir enregistré le retour de blessure de l'irremplaçable Ibrahim Sangaré au milieu et le recrutement du Japonnais Gen Shoji en défense, les Violets ont tout pour réaliser une belle seconde partie de saison. Il se pourrait même qu'un nouvel avant-centre débarque durant ce mercato. Côté départ, Toulouse devrait essayer de transférer Todibo cet hiver, sous peine de le voir partir librement contre une modique indemnité de formation l'été prochain. Les plus grands clubs européens lui font de l'œil, à l'image du FC Barcelone. 2019 pourrait aussi être l'année de la confirmation du rapprochement entre le TFC et le City Football-Group. L'officialisation d'un tel partenariat avec le champion d'Angleterre devrait bouleverser la manière de recruter du Tef et lui donner un coup de pouce financier. Des joueurs prometteurs, comme Manu Garcia cette saison, n'hésiteraient plus à poser leurs valises en bord de Garonne dans l'espoir de taper dans l'œil des Citizens. Bref, les Violets deviendraient un véritable «laboratoire de pépites». Si cet accord ne se concrétise pas en revanche, une réflexion sur les méthodes de recrutement et la valorisation de la formation pourrait être entamée.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES