Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les enfoncer, les relancer, se séparer bons amis. Ce soir, dans l'atmosphère feutrée de la Principauté, il n'y aura pas trente-six alternatives pour les Toulousains contre les Monégasques : gagner et mettre la tête couronnée de l'ASM (champion il y a 20 mois) un peu plus au fond du seau, perdre et laisser espérer la troupe à Jardim en un hypothétique maintien (aucune équipe dans la situation actuelle de Monaco ne s'est sauvée) ; partager les points, ce qui ne satisferait personne.


Il faut remonter 66 ans en arrière pour trouver pire

Allez, on résume, enfin on essaye : les Rouge et Blanc ont remercié un entraîneur il n'y a pas 4 mois (8,5M€ d'indemnités au passage dans les poches du Portugais) avant de le prier de revenir redresser la barre d'un navire en perdition. Du jamais vu. Thierry Henry, l'intérimaire, doit encore souffler de dépit comme il en avait pris la – mauvaise – habitude devant la presse. En attendant, l'équipe de Falcao est en de beaux draps. Revue de détail : pire saison depuis 1953, une seule victoire en championnat sur les 7 dernières rencontres, toujours pas de succès à domicile en 11 matchs. Bref, pas vraiment ce qu'on appelle les réceptions de l'Ambassadeur…

Bon, partie jouée d'avance les doigts dans le nez si on ose pour le Téfécé ? «On pourrait penser qu'en allant affronter Lille second et invaincu sur son terrain ça paraît plus compliqué (victoire 2-1) que de se déplacer à Monaco qui reste sur 1 sévère défaite à domicile (1-5 vs Strasbourg). Non, rétorque Alain Casanova, un match ne ressemble jamais à un autre. Puis…»

Oui ? «Je ne vais pas vous apprendre que cette équipe n'est pas à sa place, qu'elle a un effectif pour aller décrocher un billet Ligue des champions. Il y a encore, chiffre l'entraîneur des Violets, pas moins de 5 joueurs qui ont été champions de France en 2017 (Subasic, Sidibé, Glik, Jemerson, Falcao). C'est une cylindrée qui met tous les moyens en œuvre pour s'en sortir.»


Vous avez dit spirale(s) ?

Alors, c'est quoi le problème, Docteur Casa ? «Sa saison est irrationnelle. Parce qu'il y a des dynamiques qui s'enclenchent comme ça. Le début a été compliqué : il y a eu pas mal de blessés, la chance qui vous tourne le dos, des joueurs qui perdent confiance. Faits contraires, choses négatives ; on en arrive à connaître des périodes très délicates. Après, avec du recul, Monaco n'aurait-il pas dû se montrer plus patient en maintenant Léo Jardim… Maintenant, je ne suis pas là pour juger ce que font les autres. Et j'observe seulement de loin par rapport au match qu'on doit faire.»


Le Top 10 en ligne de mire

Nous y voilà. «L'échéance est d'importance pour Monaco, assène Casanova, mais pour nous aussi !» C'est arithmétique : si l'ASM décroche les 3 points, elle pourrait rejoindre le 17e – premier non-concerné par une é-ventuelle descente. Si en revanche le Tef l'emporte, de revenir à une longueur de la 10e place. «Je juge, conclut le technicien haut-garonnais, notre dynamique assez positive (1 seul revers sur les 7 derniers rendez-vous, ndlr). Mon équipe reprend de la force, des couleurs. Et bien que tout demeure fragile, je crois beaucoup en elle.»

Que sa volonté soit fête…


Sangaré prolonge

Ce premier jour post-mercato aura vu la prolongation de contrat du milieu de terrain box to box, Ibrahim Sangaré : 1 an de bail en plus, ce qui fait que désormais l'Ivoirien est engagé avec les Violets jusqu'au terme de la saison 2021-2022.

D'autre part, c'est en fin d'après-midi que le TFC connaîtra son adversaire des 8es de finale de la Coupe de France puisque Entente SSG – Nantes est reprogrammé à 15h (le match avait été

remis en raison de la disparition d'Emiliano Sala puis de nouveau reporté en raison d'un problème de sécurité dans les travées).

Le vainqueur accueillera Toulouse mardi à 18h30.


Jardim, bon courage !

Il dit avoir un plan, lui l'architecte portugais. «J'ai déjà joué le maintien quand j'entraînais Beira Mar… Les qualités, mes joueurs les ont : à eux d'être à la fois plus rigoureux et engagés. Et, ensemble, nous réussirons notre grand objectif.»

Pas sorcier, en somme, pour un coach qui avant tout veut faire table rase du passé. «On sait tous ce qui s'est déroulé. Ce qui m'intéresse, a-t-il poursuivi devant les médias, c'est le présent.» Le défensif brésilien Jemerson, un de ses plus fidèles lieutenants de la première heure, ne dit pas le contraire en lui succédant sur l'estrade presse : «Il faut penser match après match. Sans regarder l'équipe en face ou le classement. Vous savez, c'est difficile d'être toujours au top. Une carrière, une saison, c'est comme la vie : il y a des hauts et des bas. On va regagner.»

Pour cela, en soirée, Leonardo Jardim devra faire sans toute une équipe pile-poil sur le flanc ! Neuf blessés, deux suspendus : CQFD. Heureusement pour lui, les trois recrues de jeudi sont qualifiées et Adrien Silva pourrait même débuter aux côtés de Fabregas. Duo chargé d'alimenter le trio Gelson Martins-Falcao-Rony Lopes. Même diminuée, l'ASM de la gueule.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES