Menu

Fil de navigation

Recherche

Lucas Serdic pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Alors qu'il a reçu dimanche face à Lyon, son premier carton rouge depuis son arrivée au TFC à l'été 2017, Yannick Cahuzac a été critiqué pour une "petite gifle" que le Toulousain a infligé à un joueur lyonnais au moment de son expulsion. Le club haut-garonnais a décidé de défendre son joueur sur Twitter.

La période est compliquée à gérer pour le Toulouse Football Club. Sèchement battu sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais ce dimanche (5-1), sous le feu des critiques de ses supporters face au classement inquiétant du club et les prestations décevantes livrées par l'équipe sur le terrain, le club devra en plus faire sans Yannick Cahuzac, l'un de ses joueurs les plus expérimentés, pendant au moins un match. La raison : son expulsion face à Lyon ce dimanche après un second carton jaune écopé de façon très sévère, et surtout, le geste qu'il a eu par la suite...

D'un tempérament fort, le joueur de 34 ans n'a pas goûté aux petites provocations de son adversaire rhodanien, Memphis Depay, venu lui parler alors qu'il était en discussion avec l'arbitre, juste avant de sortir du terrain. Face à celui qui a subi la faute provoquant son expulsion, Yannick Cahuzac s'est alors emporté : il lui a asséné une petite gifle sous les yeux de l'arbitre. Un geste de la main qui pourrait lui valoir une suspension plus lourde, et qui a fait l'objet d'un article de nos confrères de RMC Sport.

#OLTFC Le tout sans regarder Memphis \ud83d\udc40https://t.co/Qr2Ag0rt85
— RMC Sport (@RMCsport) March 3, 2019

Jusque-là, tout va bien, mais le ton du papier et son traitement par le community manager (CM) du média, qui a insisté sur le fait que le joueur toulousain n'a même pas adressé un regard à son adversaire au moment de son geste, n'ont pas plu au TFC. Dans l'article, il est sous-entendu que l'expérimenté milieu de terrain est un habitué des expulsions, réputation qui lui a collé à la peau - à juste titre - une bonne partie de sa carrière, mais injustifiée selon le club toulousain qu'il a rejoint à l'été 2017.

Le TFC a alors publié une réponse sur Twitter, rappelant que Yannick Cahuzac n'a subi là que "sa première expulsion depuis près de deux ans et son arrivée au TFC", soit "plus de 40 matchs" sous les couleurs violettes. La cellule communication du club haut-garonnais a par ailleurs tenu à souligner que la réputation du joueur en dehors des terrains, où il est perçu comme quelqu'un d'"élégant" et de "courtois", aurait dû lui éviter ce traitement peu flatteur.

Exclu pour la première fois en deux ans, pour la première fois sous nos couleurs en plus de 40 matchs... Sur un accrochage involontaire qui plus est.

Un peu plus de bienveillance pour un joueur d'une élégance et courtoisie reconnues, notamment par vos correspondants \ud83d\ude09
— Toulouse FC (@ToulouseFC) March 4, 2019

Il est rare que le TFC monte au créneau de la sorte pour défendre publiquement un de ses joueurs sur les réseaux sociaux, mais il faut croire qu'en ces temps difficiles, la solidarité est de rigueur. Par ailleurs, si les supporters du club n'hésitent pas à se montrer sévères avec leur équipe dans leurs commentaires, ils ont affiché en majorité leur soutien à Yannick Cahuzac dans cette histoire.

"Habitué des cartons rouges" ... C'est son premier depuis la saison 2016-2017
Encore une belle connerie changez rien
— allezlefoot (@allezlefoot01) March 3, 2019

Cahu je t aime
— Flavigny martial (@Flavignymars) March 3, 2019



2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES