Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Un dessein pas animé. C'est l'impression majeure qui ressort de la prestation du Toulouse Football-Club, avant-hier à La Mosson, au sortir d'un derby d'Occitanie perdu sans avoir l'air d'avoir combattu.

En clair : on a eu affaire à un Tef plutôt solide défensivement, quasiment absent offensivement.

Pas assez d'audace, manque d'allant, poids en attaque insuffisant, conquête défaillante. Telles sont les expressions, cette fois, qui tournaient en boucle dans les bouches téfécistes une fois le coup de sifflet final donné. à commencer par celle de l'entraîneur Alain Casanova : «Oui, déplore-t-il, cela fait un bout de temps que je dis que les joueurs n'arrivent pas à lâcher les chevaux… Ce n'est pas un problème d'intention ou d'envie, au contraire de confiance.»

«On l'a bien vu aujourd'hui, poursuit ''Casa'', Montpellier lutte pour l'Europe alors que nous, nous ne sommes pas encore maintenus.»


Plaidoyer pour Manu Garcia

C'est vrai. La cause est à même d'expliquer en partie la pauvreté de l'animation. Comme peut également l'être, à notre sens, l'absence d'un dépositaire du jeu. Dimanche, Casanova avait opté pour un 4-3-3 pointe basse, c'est-à-dire avec une sentinelle (Cahuzac, en l'occurrence) et a fortiori pas de N°10. Résultat, c'est Ibra Sangaré qui se mua, en plus de son travail déjà éreintant de «grattage», en première rampe de lancement. Et même s'il est très fort, il n'a pas le don d'ubiquité… Et Durmaz, alors ? Excentré aile droite, quand bien même il a souvent tendance à repiquer. Gradel ? C'est un ailier voire un 9 ; pas un meneur. Faites les comptes vous-même : ne reste en magasin que Manu Garcia, qui était de facto remplaçant.

Alors, quelles solutions ? Tactiquement, transformer la pointe basse du milieu à 3 en pointe haute ou, plus logique puisqu'il s'agit du système préférentiel du technicien auvergnat, revenir au 4-2-3-1 ; dans ces deux cas, le changement aurait pour effet la réapparition d'une plaque tournante – bien que le foot ne soit pas de la magie !


Ce week-end, c'est Lille qui débarque

Moralement, histoire de jouer sans pression, procéder à un lavage des têtes ou prendre un cours collectif de sophrologie… On plaisante, et on fait confiance à Alain Casanova pour trouver un remède dès dimanche face au dauphin-requin lillois.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES