Menu

Fil de navigation

Recherche

Gilles-R. Souillés pour La Dépêche du Midi

 

TFC

Dans le nouveau deal entre la métropole et le Toulouse football club pour l'utilisation du Stadium, le club doit récupérer des terrains utilisés par les clubs universitaires.

 

Trop à l'étroit sur ses actuels terrains d'entraînement qui jouxtent le Stadium de Toulouse, le TFC a réussi à arracher une clause spéciale dans la signature de la prochaine convention qui liera la métropole, gestionnaire des installations sportives, au club. Dans la nouvelle mouture de l'accord qui prendra effet le 1er janvier prochain, quitte à payer plus cher l'utilisation du Stadium (1,6 million d'euros pour une redevance multipliée par huit), Olivier Sadran, le président des Violets, a fait part de son intérêt pour annexer un vaste espace équivalent à deux terrains de football, jusqu'à présent utilisé par les étudiants et les résidents de la cité universitaire voisine Daniel Faucher. La métropole a dit oui, en esquissant une nouvelle organisation du site. «Il s'agit d'un terrain enherbé et de l'aire de lancers destinée à la pratique de l'athlétisme situés à l'ouest du complexe Faucher, explique-t-on au Capitole. Ces terrains sont actuellement utilisés par les universitaires, et les clubs du TUC et du SATUC. L'idée est de les transformer en deux terrains d'herbe naturelle destinés à la pratique principale du football par le TFC». Sauf que, comme nous l'avons déjà écrit, l'espace en question est la propriété du centre régionale des œuvres universitaires et scolaires (Crous) qui doit passer à son tour une convention avec la métropole pour entériner cet «arrangement». Et cette convention n'est pas encore signée, alors que certains contestent déjà l'idée de sacrifier l'usage récréatif du sport amateur aux impératifs du football professionnel. Mais au Capitole, on a réfléchi aux contreparties : une aire de lancer sera créée dans l'enceinte du complexe Faucher, le terrain enherbé situé à l'intérieur de la piste d'athlétisme sera transformé en synthétique pour proposer plus de créneaux pour les étudiants et les terrains synthétiques aux abords du Stadium quasi réservés au TFC, jusqu'à présent seront ouverts également aux universitaires. Suffisant ? L'affaire ne devrait pas être conclue tout de suite. En tout cas pas en 2020…


Le chiffre : 10

Ans > Convention. La convention qui prendra effet le 1er janvier 2020 pour dix ans a déterminé trois types d'espaces dans le Stadium et ses annexes. Ceux à disposition exclusive du TFC, ceux qui sont partagés et la mise à disposition temporaire.

 

En attendant le naming…

Dans la renégociation de la convention TFC-Métropole,, Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, a fait tomber un tabou en ouvrant la porte au «naming», comprenez la possibilité pour un investisseur privé de donner son nom à l'emblématique enceinte toulousaine contre espèces sonnantes et trébuchantes. La chasse aux sponsors est donc lancée. Jean-Luc Moudenc et Olivier Sadran sont même convenus de partager l'éventuel pactole avec un bonus au premier qui décrocherait la venue d'un investisseur.

2019 / 2020

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES