Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Un point gagné, deux perdus. Pour les Violets, tel est le résumé de la soirée d'hier en terre picarde, arithmétiquement parlant – mais à ce stade de la saison, il n'y a plus que cela qui importe, n'est-ce pas ?

Oui, Toulouse a ajouté une nouvelle unité dans sa gibecière ; non, Toulouse n'est pas sauvé pour autant car, dans le même temps, le concurrent direct pour éviter la 18e place de barragiste (les Garonnais ne peuvent maintenant plus être rejoints par le 19e, qui sera relégué) – occupée par Caen – l'a emporté face à Reims. Résultat des courses : Malherbe a repris 2 points aux Téfécistes. Et – CQFD – l'avance du Tef sur le SMC de passer, depuis, de 7 à 5 longueurs, alors qu'il en reste 6 en jeu (38 vs 33pts)…

Vous suivez ?

En clair : rien n'est joué et les protégés d'Alain Casanova vont devoir batailler jusqu'à (au moins) la prochaine journée. Ou la dernière. Voire les barrages… euh, pardon, ne leur portons pas la poisse !

Surlignons plutôt que le rang de l'équipe qui devra disputer les play-off concerne ce matin pas moins de 6 clubs en plus du Toulouse FC : Bordeaux devant mais encore sous la menace en attendant son déplacement à Lille cet après-midi ; et derrière l'Amiens SC donc, Monaco, Caen, Dijon et Guingamp (qui doit absolument vaincre à Rennes tout à l'heure sous peine de mourir – même un nul condamnerait l'EAG à la L2).

Alors, inquiet «Casa» sachant que le programme des réjouissances prévoit Marseille samedi au Stadium et un déplacement à Dijon – qui pourrait très bien continuer de jouer sa peau lors du baisser de rideau vendredi 24 mai ? «Nous sommes cons-cients de la situation, répond le technicien auvergnat. Il nous reste 2 matchs pour se mettre à l'abri.»


Et Toulouse s'en tire bien

Et comment explique-t-il le côté inoffensif de sa troupe, hier soir ? «Je crois que l'enjeu aura pris le pas sur le jeu. Les joueurs ne se sont pas lâchés, des deux formations d'ailleurs.» Plus, en ce qui concerne la sienne. On a beau refeuilleter plusieurs fois notre calepin de notes, on ne trouve trace que d'une seule occasion, encore on est gentil, sous la forme d'une action en triangle Durmaz à l'origine-Sanogo en remise-Dossevi au centre et une tête piquée d'Issiaga Sylla à l'arrivée (29). Puis c'est tout : le chat est maigre, forcément.

Cependant que l'ASC s'est créé 4 réelles opportunités : équerre de Guirassy même signalé hors-jeu (10), coup franc de Guirassy boxé par Goicoechea (25), reprise au ras de Gnahoré (51), tête de Blin sortie devant sa ligne par Amian (68).

«On n'a pas fait un grand match, mais l'essentiel était de ramener quelque chose» conclut Cahu.

Pas mieux, tout est dit.


OM : Sidibé et Sanogo suspendus

Le milieu défensif et l'avant-centre du Tef manqueront l'importantissime rendez-vous de samedi prochain (multiplex 21h) sur l'île du Ramier. Les deux éléments du groupe de Casanova sont en effet, comme déjà souligné, suspendus puisque victimes de la règle des 3 avertissements en l'espace de 10 matchs. En revanche, bonne nouvelle : Sangaré sera lui de nouveau qualifié.


Le chiffre : 5

points > d'avance. Pour le Toulouse Football-Club sur la zone rouge, c'est-à-dire la 18e place de barragiste. Tandis que, depuis hier soir, les coéquipiers de Max-Alain Gradel ne sont officiellement plus concernés par l'avant-dernier rang qui vaut descente directe en Ligue 2.

 

 

 

 

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES