Menu

Fil de navigation

Recherche

T.F et R.B pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les claquettes attendront. Sauvés malgré leur lourde défaite face à Marseille le week-end dernier (2-5), les joueurs du TFC ne sont pas en vacances pour autant. Ils rechaussent les crampons ce soir à Gaston-Gérard, pour une dernière rencontre à fort enjeu.

 


Dijon joue sa survie, le TFC a beaucoup à gagner

Déjà acteurs indirects du titre (en concédant le nul 0-0 au Stadium lors de la 33e journée, le Losc avait permis au PSG d'être champion), les Violets auront ce soir un rôle dans un acte autrement plus tragique, celui qui décidera des noms des condamnés à la Ligue 2. 19es à 2 points du barragiste caennais, les Dijonnais peuvent encore espérer sauver leur peau dans l'élite, bien qu'ils n'aient pas leur destin entre leurs pieds. «Ils jouent leur vie sur un match couperet. Il faut s'attendre à une équipe qui voudra remporter le rapport de force», lâche Alain Casanova comme une évidence. Et pour l'entraîneur toulousain, il est hors de question d'aborder ce match sans prendre à cœur ce rôle d'arbitre dans le dénouement du championnat : «C'est une question de respect, pour Dijon et les autres adversaires. On va jouer ce match à fond.»

Le TFC est aussi concerné, de manière plus directe, par le résultat de ce match. Au-delà de l'honneur à gagner en sortant la tête haute après une saison morose, les Violets ont, comptablement, beaucoup à gagner. Une victoire ce soir pourrait leur permettre d'accrocher la 14e place au détriment des Girondins de Bordeaux, tandis qu'une défaite, dans le pire des cas, les renverrait à la 17e place. Une position finale qui sera lourde de conséquences au moment de faire les comptes, une partie des droits audiovisuels étant reversés aux clubs en fonction de leur classement.


Place aux jeunes

Pour autant, Alain Casanova devrait profiter du fait d'être sauvé pour donner du temps de jeu à certains jeunes joueurs. «Ils seraient apparus plus tôt si notre maintien avait été acquis plus tôt», confesse le coach. «Ils ont fait une très bonne saison en Gambardella et en National 3, et commencent à se montrer : ils s'entraînent régulièrement avec nous, et ce sera encore plus le cas la saison prochaine (Ndlr : la création d'un groupe Élite, qui permettra aux néo-pros de se rapprocher de l'équipe A, notamment avec des entraînements communs, est sur les rails). Nous fondons de grands espoirs en eux.»

Cette jeunesse, emmenée par Kalidou Sidibé, déjà habitué à la Ligue 1, et Bafodé Diakité, pourrait profiter de l'absence de plusieurs cadres pour croquer un peu de temps de jeu en Côte-d'Or. Kelvin Amian, touché aux ischios, est venu rejoindre Baptiste Reynet à l'infirmerie, alors que Yannick Cahuzac est suspendu. Max-Alain Gradel et Issiaga Sylla, qui coupent avant la CAN, sont absents. Aux Koné, Ngoumou, Diarra et Sanna d'en profiter, et pourquoi pas, contribuer à faire finir le TFC sur une bonne note. Ce soir, c'est déjà l'avenir qui se prépare pour les Violets.


Casanova : «Cahuzac, un homme extraordinaire»

Pour certains Toulousains, cette soirée dijonnaise sera le clap de fin de l'aventure en violet. Manu Garcia va partir, François Moubandjé et Christopher Jullien devraient l'imiter, tandis que l'avenir de Jimmy Durmaz reste en suspens. Suspendu, Yannick Cahuzac a quant à lui déjà fait ses adieux au public toulousain lors du dernier match au Stadium. Hier en conférence de presse, Alain Casanova a tenu à rendre hommage à son milieu de terrain : «C'est un énorme crève-cœur de le voir partir. Il sait tout le bien que je pense de lui. J'ai découvert un joueur fantastique et un homme extraordinaire, quelqu'un qui a été très important dans la cohésion de l'équipe, dans la résolution de nos problèmes tactiques. Je n'avais qu'une envie, c'est qu'il reste. Et le club me rejoignait là-dessus.»

Pour tenter de convaincre le joueur de 34 ans de rester, le TFC a proposé un an de contrat supplémentaire, assorti d'une proposition de reconversion. Mais aucun accord n'a été trouvé, et «Cahu» va continuer son aventure avec le RC Lens.


Le TFC sur la piste d'un attaquant du Paris FC

Hier, Alain Casanova n'a pas souhaité faire de commentaires concernant le prochain mercato, qui s'ouvrira le 11 juin. Selon nos informations, les Violets suivraient la piste de Silas Wamangituka, attaquant du Paris FC de 19 ans, auteur de 11 buts cette saison. Le club serait prêt à offrir 4 millions d'euros aux dirigeants parisiens, mais devra faire face à la concurrence de nombreuses écuries (Saint-Etienne, Rennes, Marseille, Leipzig…)

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES