Menu

Fil de navigation

Recherche

Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains sont en vacances jusqu'au 27 juin, date de la reprise. Retour sur les éléments qui ont convaincu, ceux qui ont déçu, au terme d'un exercice 2018-2019 manqué.

La dernière sortie du TFC hors de ses terres, vendredi à Dijon, a été à l'image de la saison. Mauvaise, frustrante… Avec la sensation d'une équipe jouant par intermittence, et surtout, en dessous de ses possibilités. Mis à part Max-Alain Gradel, trop souvent sauveur, personne n'aura vraiment réussi à tirer son épingle du jeu à long terme, et à surnager dans une équipe qui termine en queue de classement…

On attendait mieux : les arrivées du mercato estival.

Baptiste Reynet, Manu Garcia, John Bostock, Aaron Leya Iseka, Matthieu Dossevi. Les espoirs fondés en ces cinq joueurs étaient grands, l'été dernier. Mais aucun n'a vraiment réussi à s'imposer à son poste. Baptiste Reynet, après un excellent départ, a été l'auteur de performances plus mitigées en deuxième partie de saison, un peu à l'image de Manu Garcia, titulaire en début d'exercice, et qui a progressivement vu Durmaz lui repasser devant. Même problème pour Aaron Leya Iseka, qui n'a pas vraiment réussi à s'imposer devant (sans que Yaya Sanogo ne soit étincelant non plus). Le Belge a inscrit quatre buts, tout comme Matthieu Dossevi, titulaire en puissance, mais dont les stats, il l'a reconnu lui-même, restent en dessous de ses possibilités (4 buts, 2 passes). John Bostock, lui, a trop peu joué (16 matchs disputés, 11 titularisations)…

Un recrutement qui avait tout de même du sens, et dont on peut espérer qu'il porte ses fruits la saison prochaine.

 

La confirmation : Ibrahim Sangaré.

- Pour sa troisième saison en violet, l'Ivoirien a démontré à quel point il était indispensable dans l'entrejeu.

En témoigne le poids de son absence pour une déchirure du tendon, entre fin octobre et mi-janvier, qui s'est grandement fait sentir.

Capacité de projection, de récupération, vision du jeu, Sangaré (21 ans) réunit toutes les caractéristiques du milieu de terrain moderne. À Dijon vendredi, Alain Casanova l'a testé dans une position un peu plus haute, devant Sidibé (20 ans) et aux côtés de Manu Koné (18 ans). Des idées pour l'avenir ?

 

La valeur sûre : Kelvin Amian.

- Comme Sangaré, c'est déjà, à 21 ans, sa troisième saison en pro avec les Violets. Toujours solide défensivement dans son couloir droit, le latéral a également montré de l'envie offensive. Pas encore récompensé statistiquement (1 passe décisive), il l'a été par une convocation de Sylvain Ripoll pour disputer l'Euro Espoirs cet été. Sous contrat jusqu'en 2021, le TFC aimerait le prolonger…

 

Les rendez-vous ratés : Stéphane Mbia et Jean-Clair Todibo.

- Deux cas différents, deux passages éclair. Celui de Stéphane Mbia d'abord, arrivé au mercato estival dans l'idée d'amener son expérience et de compenser le départ d'Issa Diop à West Ham. Problème, après plus de six mois sans compétition, le Camerounais est hors de forme. L'ex du FC Séville dispute son premier match à Nantes le 20 octobre (4-0 pour les Canaris).

Il y en aura quatre autres, le dernier à Lille le 22 décembre, avant une rupture de contrat à la mi-janvier.

De contrat, il n'y en a pas eu pour Jean-Clair Todibo. Après 10 matchs avec les pros, une ascension éclair, et une brouille avec la direction du club autour de la signature de son premier contrat professionnel, le Pitchoun prend la direction du FC Barcelone.

 

Les promesses : la génération U19.

- Bafodé Diakité, Kalidou Sidibé, Manu Koné et Nathan Ngoumou. Vendredi sur la pelouse de Gaston-Gérard, ils étaient quatre jeunes du centre de formation (tous passés professionnels au cours de la saison) titularisés par Alain Casanova. La bonne nouvelle de la saison toulousaine vient finalement de son groupe U19, finaliste de la Coupe Gambardella, et qui commence à toquer à la porte de l'équipe première.


Mercato : Ce que veut Casanova

S'il n'a pas communiqué de noms de joueurs visés, Alain Casanova, qui avait évoqué dans nos colonnes le renouvellement de 30 % de l'effectif, a exprimé ses souhaits concernant son groupe pour la saison prochaine. Et d'abord, ce qu'il ne veut pas, ou plus : «L'effectif a trop été renouvelé sur les dernières saisons. Il y a eu beaucoup de changements, et ce n'est pas un gage de réussite.»

Dans l'idéal, le coach voudrait donc repartir à l'assaut de la Ligue 1 version 2019-2020 avec un noyau dur rodé au fonctionnement du club, à sa philosophie, en ajoutant «deux ou trois profils qui peuvent amener une plus-value.»

«Dans l'absolu, je voudrais un groupe restreint. L'idéal serait 18 joueurs de champ et trois gardiens de but, et être capable d'avoir une dizaine de néo-pros capables d'apporter de la concurrence, du sang frais, un esprit différent», a expliqué l'Auvergnat, qui compte sur la jeunesse : «Si vous avez un effectif de 25 joueurs pros, sans compter les gardiens, vos jeunes auront peu l'occasion de se montrer et de se faire une place.»

Quel effectif la saison prochaine ?

L'ouverture du mercato, c'est pour le 11 juin. Mais les Violets s'activent déjà, avec plusieurs joueurs sur le départ. Le point sur les grandes tendances de l'été.


Ils sont en fin de contrat et vont partir

Yannick Cahuzac a fait ses adieux au Stadium et va s'engager avec Lens, où il retrouvera son ancien coéquipier à Bastia, Jean-Louis Leca. Prêté pour une saison par Manchester City, le meneur de jeu Manu Garcia, qui a enchanté le Stadium par intermittence grâce à son toucher de balle et sa vision du jeu, n'a pas réussi à s'imposer. Ayant subi le retour à un jeu défensif et rugueux en cours de saison, ce joueur de possession va tenter de rebondir ailleurs.

Après 6 saisons au club, François Moubandjé tire sa révérence. Le Suisse de 28 ans a fait part de ses envies de départ depuis plusieurs mois et va aller découvrir le 3e club de sa carrière, après le Servette de Genève et le TFC. Au Celta Vigo ?

 

Ils sont en fin de contrat et leur avenir est incertain

A 27 ans, le troisième gardien Marc Vidal pourrait descendre d'un ou deux échelons, vers la Ligue 2 ou le National. Jimmy Durmaz doit discuter avec la direction du club concernant une éventuelle prolongation, mais les choses tardent à se décanter.


Ils sont prêtés et ne prennent pas la route d'un retour

Le TFC dispose cette saison d'un gros contingent de joueurs prêtés, dont beaucoup ont un bon de sortie. Steven Fortes (sous contrat jusqu'en 2021) et Alexis Blin (2020) ont réussi leur intégration à Lens et Amiens. La situation du second devrait se décanter dans les prochains jours, et prend le chemin d'une option d'achat levée (estimée à près d'1,5 million d'euros). Tous liés au TFC jusqu'en 2020, Yann Bodiger (Cordoue), Jessy Pi (Brest), Steeve Yago (Le Havre) et Clément Michelin (AC Ajaccio) ne devraient pas revenir dans la ville rose. Ce dernier est très proche de s'engager avec le RC Lens.


Il est prêté, et le TFC pense à le faire revenir

Prêté au Pau FC en National 1, Quentin Boisgard a flambé cette saison (6 buts, 3 passes). Le TFC s'est dernièrement rapproché de son milieu de terrain, qu'il souhaiterait conserver. Si Durmaz s'en va, comme Manu Garcia, les Violets auraient besoin d'un profil de milieu créateur.


Il devrait partir

Auteur d'une fin de saison convaincante, Christopher Jullien a sans doute vécu sa dernière saison au TFC. À 26 ans, il pourrait enfin découvrir la Premier League.


Ils n'ont pas convaincu, mais restent sous contrat

Arrivé cet été, John Bostock pourrait continuer l'aventure. Des offres pour Firmin Mubele et Yaya Sanogo feraient sans doute réfléchir le TFC.


Ils seront en attente de temps de jeu

Ici ou ailleurs, ils chercheront à jouer. Mathieu Goncalves pourrait avoir une fenêtre avec le départ de Moubandjé. C'est plus compliqué pour Hakim El-Mokeddem et Adil Taoui, que l'on verrait bien rebondir en prêt.


Le TFC veut les conserver, mais…

Jeunes, titulaires en puissance, auteurs d'une bonne saison, ils pourraient faire partie de l'ossature de l'équipe des prochaines saisons, mais le club devra les convaincre. à 21 ans, Kelvin Amian pourrait être tenté d'aller voir si l'herbe est plus verte que dans son club formateur après trois saisons à Toulouse. Le Pitchoun est sous contrat jusqu'en 2021, soit un an de moins qu'Ibrahim Sangaré. Mais de nombreux clubs seraient prêts à s'attacher les services de l'Ivoirien, dont, en France, l'Olympique lyonnais, qui est venu le superviser.


Ils devraient rester

Il leur reste au moins un an de contrat, et Alain Casanova compte sur eux à long terme. Matthieu Dossevi, 31 ans, qui déclarait cette année dans nos colonnes «vouloir s'inscrire dans la durée», et «avoir besoin de stabilité», a signé l'été dernier pour deux ans, plus un en option. L'entraîneur des Violets a répété cette saison les espoirs qu'il plaçait en Aaron Leya Iseka, qu'il aimerait voir exploser. Malgré un faible temps de jeu cette saison, Corentin Jean, actuellement en rééducation après sa blessure au genou, n'est pas sur le départ, au même titre que Steven Moreira, arrivé cet été et bonne alternative à Kelvin Amian. Après une saison en demi-teinte, Baptiste Reynet (2022), devrait rester sur les bords de Garonne pour prouver qu'il peut revenir à son meilleur niveau. Mauro Goicoechea, qui a prolongé jusqu'en 2021 cet hiver, va rester. Le doyen de l'effectif, Issiaga Sylla, est aussi le seul joueur à être sous contrat jusqu'en 2023. Après une saison convaincante, le Guinéen, qui dispute la CAN cet été, devrait encore être là.

Arrivé lors du mercato hivernal, Gen Shoji sera pour sa part l'un des hommes de base pour la saison prochaine.


Ils sont passés pro cette saison, et Casanova compte sur eux

Ils sont sept : Kalidou Sidibé, Bafodé Diakité, Manu Koné, Nathan Ngoumou, Moussa Diarra, Amine Adli, et Stéphane Zobo. Le premier a été beaucoup utilisé cette saison par Casanova, qui souhaiterait installer son association avec Sangaré dans la durée. À Dijon lors de la dernière journée, Diakité a marqué, Koné et Ngoumou ont fêté leurs premières titularisations. Cette génération formée au club et arrivée en finale de la Gambardella est l'avenir des Violets.


Gradel brouille les pistes

Ce sera le gros dossier de l'été pour les Violets, dans le sens des départs. Le capitaine Max-Alain Gradel, auteur de onze buts et cinq passes décisives cette saison, a envoyé, dès avant la fin de saison, un message à la direction. L'Ivoirien souhaite des garanties sur les ambitions du club, après deux saisons à jouer le maintien : «Une fois que le verdict du championnat sera tombé, nous discuterons avec le président car j'ai besoin de savoir ce que le club a réellement envie de faire dans les années à venir. Si ça me convient, tant mieux ; sinon, on prendra une décision pour le bien de chacun», déclarait-il avant le match face à l'OM il y a deux semaines.» Forcément, de nombreux clubs, notamment en Ligue 1 sont intéressés par son profil.

Suite à ses déclarations, l'ailier a continué à jouer au jeu du chat et de la souris, en délivrant un message aux supporters lors de la soirée de remise des trophées UNFP, le 19 mai : «Je vous dis à très vite, à l'année prochaine.»


Le point sur les 37 contrats

Liés jusqu'en…

- 2019 : Cahuzac, J. Durmaz, Manu Garcia (prêt de Manchester City/ANG), Moubandjé, M. Vidal ;

- 2020 : Al. Blin (prêté à l'Amiens SC), Bodiger (prêté à Cordoue/ D3 ESP), Boisgard (prêté à Pau/N1), M. Dossevi, El Mokeddem, Cl. Michelin (prêté à l'AC Ajaccio/L2), J. Pi (prêté à Brest/L2), Yaya Sanogo, Yago (prêté au Havre/L2) ;

- 2021 : A. Adli, Amian Adou, Bostock, B. Diakité, St. Fortes (prêté à Lens/L2), M. Goicoechea, M. Goncalves, Gradel, C. Jean, C. Jullien, K. Koné, St. Moreira, Mubele, Ngoumou, K. Sidibé, Taoui ;

- 2022 : Mous. Diarra, Leya Iseka, Reynet, Ib. Sangaré, Shoji, Zobo ;

- 2023 : Is. Sylla.

 

 

 

 

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES