Menu

Fil de navigation

Recherche

Arthur Tirat pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Une partie des joueurs du TFC étaient de retour à l'entraînement ce jeudi matin au Stadium de Toulouse.

Le thermomètre affichait déjà 26°, ce jeudi matin à 8 heures pour la rentrée des joueurs du TFC. Canicule ou pas, une partie des pros étaient bien présents au centre technique de Toulouse pour reprendre le chemin des terrains d’entraînement.

C’est notamment le cas de Jessy Pi, en instance de départ, qui faisait partie des premiers arrivés sur le parvis du Stadium. Ce dernier, chignon sur le crâne, est d’ailleurs tombé dans les bras de Pantxi Siriex, le coordinateur sportif du club, au moment des retrouvailles.

Peu de temps après, ce sont les Bostock, Moreira, Sanogo et consorts qui sont arrivés, chaussures en main et sourire aux lèvres. Au total, onze joueurs du groupe professionnel se sont retrouvés hier. Jullien et Mubélé qui quitteront le club cet été étaient excusés, au même titre de Yann Bodiger, qui a fini tardivement sa saison à Cordoue. Les recrues, feront leur premier entraînement lundi prochain.

Devant le centre technique, 13 pitchouns ayant goûté à la joie de l’épopée en Gambardella la saison dernière (défaite 2-0 face à Saint-Etienne) attendent, sans dire un mot, la sortie de leurs aînés. Pendant un peu plus d’une heure, une partie des professionnels et les espoirs se sont entraînés, ballon au pied sur les terrains annexes.


"Pour l'instant, on est à égalité avec le PSG"

Massés sous le peu d’ombre qu’ils ont pu trouver, plus d’une vingtaine de supporters sont venus goûter au bonheur de ces entraînements de pré-saison. « On est à égalité avec le PSG au classement », plaisante l’un d’eux, ravi de cette sérénité affichée par le groupe à l’entraînement.

Le mercato anime la majorité des conversations au bord de la pelouse. Au même moment, l’ancien défenseur Issou Dao, aujourd’hui membre du staff technique passe par là et se fait apostropher par un aficionado : « Issou, trouvez-nous un défenseur central de votre trempe ». «C’est moi qui vais jouer» lui répondit en souriant le colosse.

Un peu plus loin, Pi, Reynet, Dossevi ou encore Bostock se sont mesurés (dans la souffrance), aux différents tests cardio. Un coup de sifflet met un terme à l’entraînement. « Il va falloir se bouger les jeunes », entend-on du côté des supporters. Sur la route des vestiaires, les espoirs sourient à la suite de ce petit coup de pression.

Casanova viendra par la suite les rassurer: « Nous allons tout mettre en œuvre pour ne pas revivre une nouvelle saison galère. » Premiers éléments de réponse, le 9 juillet, face à Béziers.

2019 / 2020

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES