Menu

Fil de navigation

Recherche

Nicolas Stival pour 20 minutes

 

Ligue1

Alors qu’au PSG et à Barcelone, l’approche de la fin du mercato (lundi à minuit) provoque une forte poussée de fièvre chez les dirigeants et les supporters, la situation est bien plus calme à Toulouse. Quinzième de Ligue 1, le TFC se prépare à retrouver « son » championnat, samedi contre Amiens, six jours après la gifle au Parc des Princes (4-0). Deux joueurs focalisent toutefois encore l’attention des fans violets : le défenseur Steeve Yago et l’attaquant Yaya Sanogo, toujours pas aperçus en match officiel cette saison.

Selon les dirigeants toulousains et Alain Casanova, les deux cas diffèrent. Pour le latéral droit (ou arrière central) international burkinabé, « la situation est claire », assure l’entraîneur : « Il a jusqu’à la fin du mercato pour essayer de trouver une porte de sortie. Quand ce sera terminé, s’il est toujours là, il fera partie du groupe, tout simplement. »


Yago vers l’étranger ?

Prêté au Havre (Ligue 2) en seconde partie de saison dernière, Yago (26 ans) a tout intérêt à partir s’il ne veut pas passer son ultime année de contrat avec la réserve, en National 3. Reste à trouver un point de chute, sûrement à l’étranger selon nos informations. Des clubs turcs, notamment, seraient venus aux nouvelles.

Quant à Sanogo (26 ans) – promis –, « à aucun moment, il n’a été question qu’il parte, lance Casanova. Dans mon esprit et dans l’esprit du club, il est dans le groupe et il y est très bien ». La donne aurait sans doute été différente si un club anglais, même de Championship, avait approché l’ancien d’Arsenal, lié au TFC jusqu’en juin 2020. Seulement, le joueur et Toulouse n’ont rien vu venir…

Les arrivées du Grec Efthymios Koulouris et de Wesley Saïd ont pourtant relégué encore un peu plus l’ancien grand espoir du foot français dans la hiérarchie des attaquants. Mais son entraîneur propose une variante du fameux adage « tout va très vite dans le football ».


Non, il n’y a pas trop d’attaquants, pour Casanova

« Un groupe, notamment sur le plan offensif, n’est jamais assez fourni, observe Casanova. Regardez Paris, qui pensait aussi avoir un groupe fourni. Rapidement, s’il y a une ou deux blessures… On a six joueurs expérimentés [Gradel, Koulouris, Dossevi, Saïd, Leya Iseka, Sanogo] pour trois postes [plus Corentin Jean, actuellement blessé], avec des jeunes qui arrivent derrière, ce n’est pas non plus énorme. »

Aminci, flanqué d’un groupe élite d’une dizaine d’espoirs, le groupe actuel convient sans surprise à son responsable. « On a eu le bonheur d’avoir un recrutement de très bonne qualité, très réactif. On a perdu Rogel contre Brest [1-1, 1re journée] et rapidement Isimat-Mirin est arrivé. Je ne peux que me satisfaire de ce qui a été fait. » Echaudés par les récentes saisons, les supporters attendront encore quelques semaines pour, peut-être, partager cet enthousiasme.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES