Menu

Fil de navigation

Recherche

VINCENT VILLA pour L’Équipe

 

Ligue1

Le TFC a raté la majorité de ses entames de match cette saison. Un problème déjà présent lors du dernier exercice.

La semaine dernière, à Metz (2-2), Toulouse a fait vibrer jusqu’au bout la corde du suspense : en égalisant après 95 minutes et 16 secondes, Efthymios Koulouris a inscrit le but le plus tardif de la saison en L1. Heureusement qu’il arrive aux Violets de bien finir ce qu’ils ont mal commencé. Sur les huit premières journées, le TFC a raté six entames, notamment face aux Grenats, avertis de leur fâcheuse manie de rentrer dans les matches comme on trempe son pied dans de l’eau trop froide : avec retenue.

« On le savait, mais c’est avant tout pour nous-mêmes qu’on voulait réussir un gros début de rencontre, parce qu’on en avait raté auparavant en étant absents, et ça nous avait plombés, note Vincent Hognon, dont l’équipe avait scoré dès la 4e. Il était capital de démarrer fort pour partir sur une bonne dynamique. » Une évidence qu’Alain Casanova ne manquera pas de répéter avant le derby, car ce problème flétrit le début de saison. Si ses joueurs ont survécu à leur tiédeur initiale face à Brest (1-1, 1er j.), Dijon (1-0, 2e j.) et Amiens (2-0, 4e j.), ils ont chuté contre Nîmes (0-1, 6e j.) et Angers (0-2, 7e j.). Les chiffres de la première période dans le Gard sont éclairants, tant ils sont sombres : 0 tir à 12 et 44 % de duels gagnés.

“On a l’impression que certains fantômes de la saison passée resurgissent", ALAIN CASANOVA, L’ENTRAÎNEUR DU TFC

Les symptômes sont posés, mais le diagnostic reste flou : question d’envie, de motivation ? « Un peu de tout, répond le coach toulousain. Quelquefois aussi une petite absence de confiance qui, à certains moments, est très proche d’une sorte de manque de détermination. Sur le plan tactique et mental, on est un peu trop calculateur.»

Ce fut le cas à Saint-Étienne (2-2, 5e j.) où, pour la seule fois en huit journées, le « Téf » a marqué avant la pause, signant sa première période la plus réussie. « Derrière, le match à Nîmes a un peu marqué les esprits alors que ce n’est qu’une défaite, regrette Casanova. Ça peut arriver, notamment aux Costières, où ce n’est pas facile. On a l’impression que certains fantômes de la saison passée resurgissent. »

Pour les faire fuir, le staff, à défaut d’un travail spécifique de préparation mentale, insiste sur des séances vidéo qui concentrent les aspects tactiques, techniques et psychologiques.

« On travaille les attitudes individuelles et collectives par rapport à ce qu’on veut faire, ce qu’on aurait dû faire et qu’on ne fait pas, conclut le coach toulousain. Après, on essaie de le transférer sur le terrain d’entraînement. » Ce ne sera pas superflu face à Bordeaux, qui a inscrit six de ses douze buts dans le premier quart d’heure, cette saison.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES