Menu

Fil de navigation

Recherche

ANTOINE MAUMON DE LONGEVIALLE pour L’Équipe

 

Ligue1

Affecté par des menaces de mort reçues ces derniers jours, l’entraîneur toulousain s’est entendu hier avec son président pour mettre fin à sa deuxième expérience sur le banc du TFC.

La nouvelle du départ d’Alain Casanova n’était pas attendue, ou en tout cas pas si tôt. Le TFC a beau avoir abordé cette trêve internationale à la dix-huitième place de Ligue 1, il a beau avoir perdu trois de ses quatre derniers matches et rester sur une claque au Stadium lors du derby de la Garonne (1-3 face à Bordeaux), les Toulousains n’étaient finalement qu’à deux points du onzième (Amiens).

Un communiqué annonçant la fin de la seconde expérience de Casanova au TFC a pourtant été publié hier matin sur le site du club. Mais ce départ n’est pas que le fruit du manque de résultats de l’équipe : cette séparation « d’un commun accord », selon les termes du communiqué, répond surtout à la volonté de l’entraîneur de mettre fin à une situation qu’il estimait intenable.

«Alain (Casanova) est très lié au président (Olivier Sadran). Il n’allait pas s’accrocher si ça devait faire du tort au club », confie un proche de l’entraîneur. Or ce départ répond d’abord au souhait du technicien de cinquante-huit ans de se préserver lui-même, un point de non-retour ayant été atteint ces derniers jours.

Aux appels à la démission d’une partie du Stadium lors de la défaite face à Bordeaux se sont ajoutés les habituels messages peu amènes diffusés sur les réseaux sociaux, mais aussi des menaces de mort, via les mêmes canaux, qui ont provoqué l’émoi de Casanova, de sa famille et de ses proches. Le TFC s’est mis en relation avec les pouvoirs publics et leur a transmis des informations. Un des auteurs présumés des menaces a été placé en garde à vue. Il ne semble pas qu’il y ait eu de plainte déposée pour le moment et, dans un souci d’apaisement, le TFC n’ira pas jusque-là.

Après avoir beaucoup échangé avec son président sur la situation sportive, insuffisante mais très loin d’être désespérée, l’entraîneur a décidé hier de passer la main. L’idée première des deux hommes était de se laisser quelques matches, en espérant un rebond sportif. Mais face au climat de défiance exacerbé à son égard, Casanova a préféré dire stop immédiatement. Il l’a annoncé à son vestiaire dans la matinée, évoquant « un contexte trop lourd » l’empêchant « d’assumer [ses] responsabilités » et de «travailler dans de bonnes conditions ». Il a également appelé les joueurs absents. « Son départ, c’était aussi une façon de redonner de la sérénité au club plutôt que d’entretenir une boule de neige qui risque de devenir plus grosse s’il n’y a pas de résultats immédiatement », ajoute ce même proche de Casanova.

C’est Denis Zanko (55 ans), le directeur technique du centre de formation, qui assure l’intérim, tandis que le président Olivier Sadran va ébaucher une rupture à l’amiable avec une indemnisation pour son ancien entraîneur, dont la deuxième étape à la tête de l’équipe première du TFC aura été beaucoup plus courte que la première (2008 - mars 2015).

Casanova était revenu à Toulouse à l’été 2018 après une expérience peu concluante à Lens (2016-2017), où il avait manqué la montée de peu avant d’être écarté la saison suivante après quatre journées et autant de défaites. L’ancien gardien avait retrouvé un TFC qui venait de sauver sa place en L 1 lors des barrages (3-0, 1-0 contre l’AC Ajaccio). Mais malgré une entame de Championnat encourageante, le technicien n’avait pas su redynamiser une équipe qui a péniblement terminé l’exercice 2018-2019 à la seizième place, sans aucune victoire lors des sept dernières journées. Avec deux succès en neuf rencontres, ce début de Championnat n’avait guère laissé entrevoir une saison plus excitante.

Alain Casanova est le troisième entraîneur de Ligue 1 à quitter ses fonctions cette saison. après Ghislain Printant (Saint-Étienne) et Sylvinho (Lyon).

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES