Menu

Fil de navigation

Recherche

EMERY TAISNE pour L’Équipe

 

Ligue1

Rappelé par le TFC alors qu’il s’apprêtait à disputer la demi-finale de la CAN des moins de 23 ans, le milieu ivoirien court toujours après son meilleur niveau.

Ses regrets ont peut-être été atténués par la défaite concédée, vendredi soir, par la Côte d’Ivoire contre l’Égypte (1-2 a.p.) en finale de la CAN des moins de 23 ans. Avant que le TFC ne décide d’écourter son aventure, juste avant les demi-finales, il était initialement prévu qu’Ibrahim Sangaré (21 ans) participe intégralement à l’épopée des Éléphants. La suspension de William Vainqueur, ce soir contre Marseille, a finalement débouché sur son retour anticipé dans la Ville rose. « Même si mon souhait était d’arriver au bout de cette compétition avec vous, je suis malheureusement contraint de rejoindre mon club, a indiqué l’international ivoirien sur les réseaux sociaux. C’est avec tristesse que je poste ce message… »

Présent à l’entraînement dès mardi, le milieu n’est pas apparu plus marqué que cela par la situation. Alors qu’Antoine Kombouaré devrait l’associer dans l’entrejeu au jeune Manu Koné (18 ans), il ne sera pas de trop pour tenter d’enrayer la mauvaise passe des Toulousains, battus lors de leurs trois dernières sorties et actuels avant-derniers de L1.


Sorti dès la 28 e minute contre Rennes

À condition, bien sûr, qu’il retrouve un niveau plus conforme au portrait élogieux dressé par son ancien entraîneur, Alain Casanova. « J’ai dirigé des milieux de très haut niveau comme Étienne Capoue, Adrien Rabiot et Moussa Sissoko ; je pense qu’il est de ce niveau-là », nous avait confié le technicien l’an dernier. Le hic ? Depuis sa blessure au tendon du gros orteil, à la suite d’une chute dans le vestiaire, en octobre 2018, Sangaré n’a jamais retrouvé sur la durée, ni dans l’impact ni dans les duels, les qualités qui en avaient fait l’un des joueurs les plus bankables de l’effectif toulousain.

À l’exception du succès glané contre Lille (2-1, le 19 octobre), où il avait brillé pour la première de Kombouaré, son début de saison est pour l’instant très décevant. À sa décharge, il a aussi été handicapé par des pépins au genou. Signe de ses difficultés : son nouvel entraîneur n’a pas hésité à le sortir dès la 28e minute contre Rennes (2-3, le 27 octobre) pour sanctionner un début de match indigent. À Sangaré de prouver qu’il peut de nouveau se rendre indispensable. Qu’il y ait des absents ou pas.


5

La note moyenne d’Ibrahim Sangaré dans nos colonnes cette saison, en Ligue 1.

Mais le milieu n’a jamais eu plus de 6 et a même obtenu un 3, contre Bordeaux (1-3).

La saison dernière, sa moyenne était de 5,44 et l’Ivoirien n’avait jamais reçu une note inférieure à 4.

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES