Menu

Fil de navigation

Recherche

L'Equipe

 

Ligue1

Le nouveau gardien du TFC va jouer son premier match aujourd’hui à Lyon. Baptiste Reynet, lui, n’a pas voulu intégrer le groupe.

Le malaise Baptiste Reynet s’est étendu au terrain, hier. L’ancien gardien titulaire du Toulouse FC a refusé de faire le déplacement avec le groupe pour le match à Lyon. En l’absence de Mauro Goicoechea, touché aux adducteurs, Florentin Bloch (19 ans) officiera comme remplaçant de Lovre Kalinic, la recrue prêtée lundi par Aston Villa, où son transfert concrétisé en janvier 2019 est à ranger parmi les flops les plus évidents. Les mauvaises performances et les blessures du Croate (29 ans) l’ont conduit à un brutal déclassement l’été dernier, car il ne figurait qu’en 4e position dans la hiérarchie à son poste. Pour trouver trace de son ultime apparition en équipe première des Villains, il faut creuser en profondeur dans les statistiques : elle remonte au 16 février 2019 contre West Bromwich (0-2, en D 2 anglaise).

Depuis, seuls 2 matches et demi avec la Croatie (*) et une joute contre la réserve de Fulham (1-0), le 21 octobre dernier, lui ont permis de salir ses gants. Malgré cet important déficit de compétition, le portier international (19 sélections) va vivre un drôle de baptême du feu face à une équipe qui ne cesse de le cracher en 2020, avec 18 buts inscrits en 5 matches. Sa traversée du désert lui offre un point commun avec le TFC, qui subit une sécheresse historique du point de vue des résultats : 10 défaites de rang en Championnat, série en cours. La pire équipe de L1, la plus friable aussi, avec 44 buts encaissés en 20 matches, est désormais adossée à un gardien qui n’a derrière lui que quelques séances avec ses nouveaux coéquipiers.

« Je me rappelle de quelqu’un qui travaillait beaucoup et, à mon avis, il sera prêt même s’il n’a pas joué depuis longtemps, juge l’arrière droit de Reims Thomas Foket, qui l’a côtoyé pendant une saison et demie à La Gantoise. Il a toujours été très pro, très focus, il est capable de rentrer dans le sérieux direct. Après quelques matches à La Gantoise, il est quand même devenu un patron sur le terrain et dans le vestiaire. Quand quelque chose ne lui plaisait pas, il le disait. Pendant le match il me criait dessus ! » Aujourd’hui, si Kalinic doit houspiller ses défenseurs, ce ne sera sans doute pas dans la langue de Molière. « Il parle pas du tout français », précise Foket. Mais ça ne l’empêchera pas de tenter d’houspiller aussi les attaquants lyonnais.

(*) 90 minutes contre l’Azerbaïdjan (2-1) et la Hongrie (1-2) en mars 2019, 45 face à la Géorgie (2-1) en novembre 2019.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES