Menu

Fil de navigation

Recherche

Rémi Buhagiar pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Olivier Sadran est un adepte de contre-pied. Proche de la vente avant la pandémie liée au coronavirus, le président du Toulouse FC, qui doit pourtant gérer la crise économique traversée par son entreprise Newrest, est finalement plus actif que jamais.

Entre sa présence lors des négociations des droits télé avec Canal+ et ses récentes sorties dans la presse, celui qui a repris le TFC en 2001 semble revenu au-devant de la scène. "Olivier est un homme qui se révèle dans la difficulté. Il n'est jamais aussi fort que lorsqu'il est dos au mur, confie un de ses proches. C'est un businessman, un négociateur incroyable qui garde toujours la tête froide. Sa présence lors des discussions avec Canal+ semble naturelle".

Des partenaires qui ne rachèteraient qu'une partie du capital ?

Naturelle peut être, mais elle pose surtout des questions sur sa réelle volonté de s'écarter du football. "Je ne le vois pas partir en laissant son club dans la difficulté. Ce capitaine-là ne quitte pas son navire en pleine tempête", assure-t-on dans son entourage.

Est-ce la raison pour laquelle il a refusé les avances des actionnaires Sino-Américains avec qui les discussions piétinent depuis deux mois ? Peut-être, à moins qu'il ne soit pas emballé par leur projet.

L'intérêt inattendu d'Olivier Létang, révélé par La Dépêche du Midi, pourrait changer la donne. Et si l'ex-président du Stade Rennais réunissait plusieurs actionnaires non pas pour acheter la totalité du club, mais une grosse partie des actions ? Cela permettrait à Olivier Sadran de rester dans l'ombre pour se consacrer à son entreprise et de placer Létang, avec qui il entretient de bonne relation, dans un rôle de président qui lui va à merveille.

"Cette situation me semble plus adaptée. L'arrivée de nouveaux partenaires augmenterait sensiblement le budget du Tèf, tout en permettant à Sadran d'avoir un droit de regard sur l'évolution du TFC", analyse un agent de football qui gère les intérêts de joueurs de l'Ile du Ramier.

Si sa candidature se confirme Olivier Létang voudra-t-il acquérir la totalité du club, où simplement une partie ? Dans ce cas, qui sera majoritaire, les nouveaux partenaires ou Sadran ? Une chose est sûre, si une telle opération se réalise, il faudra qu'elle soit bouclée rapidement, afin de préparer la nouvelle saison de la meilleure des manières. En Ligue 1 ou en Ligue 2....

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES