Menu

Fil de navigation

Recherche

Rémi Buhagiar pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Le feuilleton sur l’éventuelle revente du TFC se poursuit. Selon nos informations, la piste Olivier Létang, révélée par nos soins, se confirme. Ces dernières heures, l’ancien président de Rennes aurait apporté des garanties financières à Olivier Sadran. Une étape importante...

Olivier Létang se rapproche-t-il du Toulouse Football-Club ? A priori oui. D’après nos informations, l’ancien président de Rennes aurait apporté des garanties financières à Olivier Sadran ces dernières heures. Comme annoncé en exclusivité par la Dépêche du Midi, Létang était intéressé par le rachat du TFC depuis plusieurs mois. Il serait désormais parvenu à matérialiser cet intérêt en apportant une évidence de fonds. Parti à la recherche de capitaux depuis quelques semaines, Létang arriverait accompagné d’investisseurs.

Cette nouvelle étape est importante dans processus de cession du club, ou d’une partie des actions. Reste maintenant à finaliser l’opération. Si elle va au bout Sadran restera-t-il au Tèf en tant qu’actionnaire majoritaire ou cédera-t-il toutes ses parts ? La question reste pour le moment en suspens. La procédure administrative que s’apprête à lancer le Téfécé n’aide pas à y voir plus clair sur les intentions du patron de Newrest.


La piste sino-américaine se complique...

Depuis le début du confinement, le Haut-Garonnais de 50 ans est très investi pour sauver son équipe de la relégation. Cette attitude aurait freiné les négociations avec le groupe sino-américain menées par Chien Lee, l’ancien propriétaire de Nice. À ce jour, les discussions entre les deux parties sont au point mort, même si elles ne sont pas terminées. Côté Chinois et Américains, on se demande même si Sadran voulait vraiment céder le Tef...

L’approche de Létang est intéressante dans cette optique-là. L’ex-Parisien pourrait n’accéder qu’à une partie du capital, il s’occuperait alors du club en tant que président et cela permettrait à Olivier Sadran de prendre du recul, tout en gardant un œil et un pouvoir de décision sur l’évolution du TFC. Sollicité à maintes reprises, Olivier Létang n’a pas souhaité répondre. Son homologue toulousain a également préféré garder le silence, contrairement à la semaine dernière, où il avait démenti une approche du Manceau de 47 ans.

Une chose est certaine, le timing pour céder Les Violets est idéal à cette période. Plus les négociations s’étireront vers juin, plus les chances que la vente aboutisse seront moindres. Les heures qui suivent s’annoncent palpitantes...

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES