Menu

Fil de navigation

Recherche

VINCENT VILLA pour L'Equipe

 

Ligue1

RedBird Capital Partners, probable futur actionnaire majoritaire du TFC, est une plateforme américaine d’investissement basée sur des capitaux propres et dotée de participations diversifiées.

 

Quelle est la lointaine connexion entre le TFC et Parasite, Palme d’or du Festival de Cannes en 2019 ? RedBird Capital Partners. La société entrée en négociations exclusives avec Olivier Sadran pour racheter 85 % des parts du club toulousain s’est associée en début d’année avec CJ Entertainment and Merchandising, le studio qui a produit ce film sud-coréen. Les deux entités ont se sont lancés dans un investissement de 275 millions de dollars (252,37 M€) dans la société de production cinématographique Skydance. Un engagement financier qui signale la puissance économique de RedBird Capital Partners, ainsi que sa diversification. Cette société fondée en 2014 par Gerry Cardinale a pris des parts dans vingt entreprises situées dans les secteurs de la communication, du sport, des services aux entreprises et de l’énergie, pour un total de 3,1 milliards de dollars (2,84 milliards d’euros). Une somme très élevée mais qui, à l'échelle américaine, fait de RedBird un fonds parmi de nombreux autres.


Déjà présent dans le baseball, le basket, le soccer et le football américain

Cette plateforme d’investissement fonctionne à partir de capitaux propres apportés par des fonds de pension ou des family offices, des gestionnaires de grandes fortunes. Plus précisément, RedBird, établi à New York et Dallas, investit dans des sociétés privées axées sur la croissance en leur donnant accès à ses fonds, son réseau d'investisseurs et ses relations stratégiques. Le sport professionnel ne pouvait échapper à ses tentacules, car cet univers a longtemps accompagné le parcours de Cardinale chez la banque d’investissement Goldman Sachs, en tant qu’associé. Chargé de gérer plus de 100 milliards de capital privé dans le cadre de stratégies d’investissement, notamment en immobilier et en infrastructures, il a tissé sa toile dans le baseball, le basket, le soccer et le football américain. Avec RedBird, Cardinale a continué à resserrer les liens qui l’unissent au sport en lançant One Team Partners. Cette société accompagne des sportifs de premier plan dans la gestion de leur image et de leurs intérêts, en partenariat avec les associations de joueurs des sports cités plus haut.

Cette première expérience dans le foot européen détonne car nos clubs n’ont rien en commun avec les franchises américaines en matière de business. « Ils ne viennent pas pour faire du mécénat, observe Vincent Chaudel, fondateur de l’Observatoire du sport business. Les Américains, quand ils misent dix, c’est pour récupérer au moins dix, et idéalement quinze. En général, ils misent sur des économies qui permettent de faire des bénéfices de façon récurrente. Mais avec un club de foot on peut gagner beaucoup d’argent seulement lors de la revente. C’est là que se fait la création de valeur. Et il faut mettre beaucoup d’argent au départ pour en récupérer après. Ou alors vous faites du trading comme Lille et Monaco. Vous vous enrichissez rarement de façon classique. C’est le problème qu’a rencontré Bordeaux (GACP puis King Street) et qui pourrait aussi survenir à Toulouse. » Les voisins de la Garonne auront peut-être bientôt des sujets de discussion en commun.

 

2019 / 2020

CALENDRIER

2019/2020

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2019/2020

EFFECTIF

2019/2020

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES