Menu

Fil de navigation

Recherche

Sacha Tisic pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Une nouvelle aventure en Ligue 2 commence pour le TFC, et de nombreux changements actés, ou en cours d'officialisation, sont attendus pour la saison à venir. Entre le départ annoncé du président Sadran, le renouvellement du staff et de l'effectif, découvrez ce à quoi devrait ressembler le Toulouse Football Club version 2020-2021.

Le Toulouse Football Club va retrouver dans quelques semaines un championnat qu'il avait quitté il y a de ça 16 ans, en 2003. Malgré une relégation en Ligue 2 à l'issue d'une saison 2019-2020 très compliquée, avec seulement trois maigres victoires au compteur en 28 matchs, presque tous les voyants sont au vert.

La descente offre une occasion au "Tef'" de se renouveler. Dirigeants, entraîneurs et supporters l'ont bien compris, une petite révolution devrait s'opérer en coulisses et sur le terrain, pour le plus grand plaisir des fidèles toulousains. Coup de projecteur sur les changements à venir.

Sadran out, Comolli in

La vente du TFC à un fonds d'investissement américain, RedBird Capital Partners, n'est plus un secret pour personne. Prévue pour la mi-juillet, celle-ci pourrait intervenir avant la fin de cette semaine. Une fois la cession actée, Damien Comolli prendra la présidence du club aux dépens d'Olivier Sadran. Ancien directeur sportif de Liverpool et du club turc de Fenerbahce, Damien Comolli est un pionnier dans l'utilisation des "Big Data" (les données statistiques poussées) à des fins sportives. Celui-ci devrait obtenir 85% des parts du club lors de la vente. Olivier Sadran devrait néanmoins rester proche des Violets, puisqu'il restera actionnaire minoritaire avec 15% des parts.

 

Des changements dans l'organigramme

Le staff du Toulouse Football Club sera lui aussi chamboulé, avec une vague de départs et d'arrivées. Jérôme Fougeron fait son grand retour dans l'organigramme occitan. Recruteur pour les Violets entre 2007 et 2015, il s'occupait de la cellule recrutement au FC Lorient depuis janvier 2020. Au Tef', il prendra en charge la direction de cette même cellule, aux dépens de Dominique Arribagé, annoncé sur le départ.

Olivier Jaubert est intronisé directeur général, avec sous sa responsabilité la partie commerciale et communication. Un nouveau médecin a été nommé, en tant que responsable du secteur médical du TFC, en la personne de Patrick Flamant. Une nomination forte de sens au regard des nombreux pépins physiques qui ont touché les joueurs toulousains cette saison, à commencer par Max-Alain Gradel. Patrick Flamant débarque dans un univers qui lui est familier, ayant déjà officié à l'AS Monaco et au LOSC.

Pantxi Sirieix, coordinateur sportif, restera au minimum une saison à Toulouse. Lors des pourparlers entre Olivier Sadran et Damien Comoli, représentant du RedBird Capital Partners, l'actuel président a négocié le maintien de l'ancien milieu de terrain au club pour une année. Quant à Denis Zanko, intérimaire en délicatesse en fin de saison dernière, il va logiquement retrouver son poste d'entraîneur de la réserve, et de directeur du centre de formation.

Enfin, l'arrivée majeure de cette intersaison toulousaine est bien évidemment celle de Patrice Garande. Le technicien de 59 ans pose ses valises en Haute-Garonne, pour tenter de faire remonter l'équipe le plus rapidement possible. Entraîneur pendant six saisons du SM Caen, il avait réussi à monter en Ligue 1 avec les Normands, et à maintenir la formation dans cette division. Après deux ans sans banc, Patrice Garande aura la lourde tâche d'insuffler une dynamique sportive dans un championnat relevé, physique, mais surtout inconnu pour le TFC. Pour se faire, il a emporté dans ses bagages Jean-Marie Huriez, son fidèle adjoint.

 

Beaucoup de joueurs sur le départ...

Qui dit relégation en Ligue 2 dit forcément perte considérable de joueurs. Toulouse ne sera pas l'exception qui confirmera la règle, nombre de Violets ayant déjà fait part de leurs envies d'ailleurs comme Wesley Saïd ou Max-Alain Gradel.

Certains départs sont déjà actés, c'est le cas du gardien Lovre Kalinic dont le prêt expire. Baptiste Reynet ne gardera pas non plus les cages la saison prochaine puisqu'il a signé au Nîmes Olympique. Gen Shoji, le défenseur plombé par une blessure récurrente à la cheville, retourne au Japon au Gamba Osaka. Le latéral droit Steeve Yago s'est engagé au SM Caen, laissé libre par le TFC. Il en va de même pour William Vainqueur, Nicolas Isimat-Mirin et Jean-Victor Makengo, dont les prêts arrivent à échéance.

L'ailier droit Corentin Jean évoluera au RC Lens la saison prochaine puisque les Nordistes ont décidé de lever l'option d'achat du prêt, qui s'élève à 1 million d'euros. Quentin Boisgard quitte lui aussi la formation occitane pour Lorient, moyennant une indemnité de transfert de 2 millions d'euros. Considéré comme un grand espoir du Tef', le milieu offensif veut gratter du temps de jeu en Ligue 1, au grand dam des supporters toulousains.

Enfin, Yaya Sanogo ne portera pas la tunique violette l'an prochain. Les dirigeants n'ont pas souhaité prolonger l'ancien attaquant d'Arsenal, qui ne laissera pas un souvenir impérissable aux Toulousains.

 

Et quelques arrivées

L'arrivée la plus notable pour le moment est celle du portier Maxime Dupé, acheté 500 000 euros. Artisan de la belle saison de Clermont l'an dernier en il est le dernier rempart de la sixième défense de Ligue 2 la saison passée. De quoi apporter une stabilité totalement perdue dans les cages toulousaines. Deux "Pitchouns" font leurs entrées dans le groupe professionnel, il s'agit de Sam Sanna, milieu polyvalent capable de jouer piston droit, et de Janis Antiste, buteur de la réserve et déjà convoqué à trois reprises avec l'équipe professionnelle.

À noter aussi les retours des attaquants John Bostock et Firmin Mubele, prêtés respectivement à Notthingham Forest, en deuxième division anglaise, et à Astana au Kazakhastan. Ils ne devraient toutefois pas s'éterniser dans la ville rose. D'autant plus que les Violets lorgnent sur Michael Frey, avant-centre de Fenerbahce, qui portait cette saison les couleurs de Nuremberg en prêt. Auteur de cinq buts en 30 matchs de deuxième division allemande lors de l'exercice 2020-2021, ses statistiques ne plaident pourtant pas en sa faveur.



2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2020/2021

TRANSFERTS

2019/2020

STATISTIQUES