Menu

Fil de navigation

Recherche

Pa. D. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Treize buts et trois passes ; cinq points glanés ! Tel est l’apport des "sortis du banc" téfécistes. Avant-hier en a encore apporté une preuve flagrante : entré à la 76e, Manu Koné a porté la marque à 3-0 trois minutes plus tard ; tandis que lancé dans le bain à l’heure de jeu Vakoun Bayo, le supersub (4B, 1P sur ses 6 derniers matchs), se chargera de clôturer le score (4-0, 86e).

"Je le dis depuis longtemps : si on doit être récompensés à la fin, ce sera grâce à tout le monde. L’état d’esprit du groupe est formidable… J’ai des joueurs de qualité qui se mettent au service de l’équipe. Ça a en effet donné une victoire plus conséquente. Et il est à noter que cela s’est déjà produit plein de fois. Ceux qui sont rentrés ont renversé des matchs. Ou, c’est moins spectaculaire, moins visible, permis de maintenir un résultat ; ça compte tout autant."

"Je touche du bois, poursuit le technicien, j’espère que ça va durer. Je sens vraiment les joueurs très impliqués et concernés."

Garande le répète à longueur de conférences de presse : même les éléments de l’effectif qui ne jouent pas, ou peu, adoptent un comportement irréprochable.

On appelle cela l’union sacrée ou une force collective. On s’est amusé à aller dans le détail pour lister les 16 gagnants, c’est-à-dire, ainsi, les suppléants qui ont été décisifs (but ou passe). Et, in fine, en ressortir les rencontres où cela a eu un impact au niveau comptable.


Auxerre, Caen et Grenoble : les victimes

Cela donne – journée par journée : J5 (face à Auxerre), Moreira et Healey buteurs, le TFC passe du nul à la victoire/2 points de bonus ; J19 (à Caen), Ngoumou égalise, le TFC passe d’une défaite au match nul/ 1 point de bonus ; J20 (face à Grenoble), Bayo buteur puis passeur, le TFC passe du nul au succès/2 points de bonus. CQFD.

Le banc qui fait la diff’ : voilà un paramètre qui, en bout de parcours, peut tout à fait se révéler déterminant.


Effectif resserré, d’où soudé

Plus globalement, si on fait les comptes, en championnat Patrice Garande et son staff ont eu recours à 20 joueurs* sur un total de 29 pros, après 29 journées disputées : 1 gardien, 8 défenseurs (pistons compris), 5 milieux, 6 attaquants. C’est peu.

Les explications sont simples : le XI-type de "PG" ne varie guère ou carrément pas lorsque tout le monde est disponible (pas de blessés ni de suspendus). Sans oublier également la constitution à proprement parler de la cuvée 2020-2021 : la présence de 3 autres goals, Kasongo et Skyttä qui ont été pris pour l’avenir, les (aussi) jeunes frères Mvoué et Zobo, Mubele qui n’a jamais fait partie des plans du coach, plus le blessé longue durée Saïd. Rien, donc, d’étonnant.


(*) Plus Sangaré, Taoui, Leya Iseka, Goncalves et Sidibé, qui depuis ont quitté le club.

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2020/2021

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES