C.-H. O. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

"Le club n’est pas dans une urgence pour viser la remontée en D1. La priorité est de continuer à former et faire progresser nos jeunes joueuses." Coach des féminines du TFC, Antoine Gérard annonce la couleur pour ce retour en D2.

 

"De plus, pour la préparation estivale, il a fallu s’adapter. On reste sur une saison qui s’est terminée fin juin avec le dernier tour des barrages. On a repris les entraînements le 1er août. Du coup, les filles sont revenues avec un peu de fatigue. Sur le plan de l’effectif, aucun départ n’a été enregistré. En revanche, huit joueuses nous ont rejoints, mais elles ne seront pas toutes prêtes pour cette première journée. En tout cas, leur intégration s’est bien déroulée avec notamment un stage à Castelmaurou vers la mi-août", poursuit l’entraîneur.


"On démarre par du costaud"

Placées dans la poule B (douze équipes), les Toulousaines entament ce nouvel exercice aujourd’hui à domicile (coup d’envoi à 16 heures, annexe 5 Brice Taton) contre Yzeure. "C’est une formation qui est souvent bien classée en D2 (4e place de cette même poule B lors du précédent cru, NDLR). On l’avait affrontée la saison passée en Coupe de France (défaite en 16es aux tirs au but, NDLR). On démarre donc par du costaud", prévient Antoine Gérard.

Dans leur quête de maintien, les Toulousaines devront impérativement éviter les six dernières places de leur poule. "On sait d’avance que tous les matches seront compliqués. En principe, un total de dix victoires devrait nous permettre de conserver notre place dans cette D2. Mais si on peut faire mieux, on ne va pas se gêner", promet le coach des Violettes.