Menu

Fil de navigation

Recherche

Philippe Alary pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

De même que le groupe "pro" n’a jamais été aussi près, depuis 1985, de "monter" à Paris le temps d’une finale de Coupe de France, de même les réservistes, nonobstant le succès obtenu dans le même temps par le leader biterrois aux dépens d’Aigues-Mortes, n’ont paru aussi bien placés pour retrouver, quinze ans après l’avoir quitté, l’échelon supérieur. Car ils jouent vite, et fort bien, les protégés de Jean-Christophe Debu.

Et ce n’est pas l’ouverture du score concédée à la surprise générale suite à un coup de tête à la trajectoire bizarroïde de Ouald El Haj qui allait doucher, c’est le cas de le dire, leurs ardeurs conquérantes. Un quart d’heure à peine après le fait de jeu en question, Edhy Zuliani avait rétabli l’équilibre : 1-1. Quelques instants seulement avant la pause, ce même Zuliani avait mis Ngako sur orbite : 2-1. Lors du deuxième acte, tandis que le ciel se faisait menaçant, un déluge d’occasions allait s’abattre sur les buts défendus par Florian Nuesch, bien moins à son avantage qu’il y a trois semaines du côté de L’Union. De quoi permettre à Ngako de doubler sa mise personnelle suite à une frappe de Denis Genreau, le hat trick intervenant, lui, peu avant le tour de pendule. Respectueux de bout en bout d’un hôte réduit à dix – et ce même si l’expulsion de l’unique buteur visiteur n’a pas changé grand-chose tant sur le fond que sur la forme – le TFC s’est appliqué à bien construire. À la grande satisfaction, on s’en doute, de Jean-Christophe Debu : "C’est la première fois que nous inscrivons autant de buts. C’est du bon travail qui a été accompli, dans un contexte moins évident qu’il n’y paraît. Dans ce genre de rencontres, il ne faut surtout pas se fier au classement. La montée ? Pour le moment, Béziers a son destin en mains, pas nous."

Côté gardois, André Basile, le technicien passé naguère par Alès, saluait "la performance d’une belle équipe face à laquelle la nôtre a souffert, sur le plan physique notamment".

Toulouse 5 – Bagnols 1

MT : 2-1 ; arbitre : Samy Dehissi assisté de MM. Cavaillès et Serralta.

Pour le TFC : Zuliani (25), Ngako (44, 48, 56), Costa (69).

Pour Bagnols : Ouald El Haj (21).

Toulouse FC B : Lacombe- Mopila, Lamliki, Mawissa, Costa (Wasbauer, 76) ; Ramade (cap), Ntamack (Traoré, 76), Genreau (Cayssol, 67) ; Ngako, Watel (Proupuech, 81) , Zuliani.

Avertissement : Mawissa Elebi (64).

Bagnols Pont : Nuesch ; Millet, Azrini, El Kati (Sow, 68), Fournier ; Henda (cap), Touzghar (Bennasri, 65), Ouald El Haj ; El Hemdaoui, Hridouch (Henda, 65), Chamakh (Bentir, 73).

Avertissements : Ouald El Haj (28), Hridouch (33) ; expulsion : Ouald El Haj (70).


2023 / 2024

CALENDRIER

2023/2024

CLASSEMENT

2023/2024

EFFECTIF

2023/2024

SELECTIONS

2023/2024

TRANSFERTS

2023/2024

STATISTIQUES