Menu

Fil de navigation

Recherche

J.L. avec Pa. D. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Gros moment de tension en direct sur Prime Video quand l'avant-centre de Toulouse, buteur ce dimanche 3 décembre au Stadium face aux Merlus (1-1), n'a pas caché son ressentiment quant au sort qui lui a été réservé lors de cette 14e journée de Ligue 1. Dans la foulée, devant les médias, son entraîneur lui répondra.

Il n'a pas caché sa frustration, et portait le masque de la colère froide. Ce dimanche 3 décembre, le TFC a calé à domicile contre Lorient, dans une rencontre décisive pour le maintien en Ligue 1. Score final au Stadium : 1-1. Les Toulousains ont concédé l'égalisation dans les ultimes instants, Bamba Dieng (90+1) répondant à Thijs Dallinga auteur de l'ouverture du score (72e).

Un Néerlandais sorti du banc, quelques minutes plus tôt, pour offrir le but tant attendu par les supporters. Sauf que ce statut de remplaçant – l'entraîneur Carles Martinez Novell avait titularisé aux avant-postes Ibrahim Cissoko sur l'aile gauche et, surtout, Frank Magri en pointe – ne lui a manifestement pas du tout plu.

"Oui je suis très frustré d'avoir démarré sur le banc, je me demande pourquoi... Je me pose forcément des questions mais... Quand je rentre je me dois d'être professionnel et de marquer. C'est ce que j'ai fait, je ne peux faire grand-chose de plus."

Thijs Dallinga a alors été relancé par la journaliste de Prime Video : "Vous ne savez pas pourquoi vous avez été mis sur le banc ? Pas d'explication de la part de votre entraîneur ?" "Non", a très sommairement répondu le numéro 9, la mine crispée. "C'est très frustrant. On en parlera en interne, mais pas à la télévision."


Novell donne ses raisons

Une demi-heure plus tard, en conférence de presse, invité à expliquer son choix de laisser sur le banc le meilleur buteur de l'équipe (5e réalisation en L1 ce dimanche, 3 buts en Ligue Europa), le coach catalan n'éludera pas le sujet.

"J’ai deux très bons avant-centres – entre Thijs (Dallinga) que vous connaissez tous et Frank (Magri) qui montre aussi beaucoup de caractère en ce moment. Thijs avait joué jeudi, précise Carles Martinez Novell, on avait donc décidé de plutôt partir sur Frank. Afin de finir avec Thijs qui, d’ailleurs, a pu amener beaucoup d’énergie."

 

Blessure de Mikkel Desler, "Les nouvelles ne sont pas bonnes" d'après l'entraîneur toulousain

Blessé à l'oeil par une main bretonne, l'arrière scandinave Mikkel Desler a dû quitter ses coéquipiers à la demi-heure de jeu. En après-match, Carles Martinez Novell a donné les premiers éléments sur son état de santé. On devrait en savoir davantage en début de semaine.

L'action se déroule à la 25e minute, flanc droit, un peu au-dessus de la ligne médiane. Apparemment, elle est anodine : le contact entre les deux joueurs n'est sanctionné que d'un coup franc par l'arbitre, M. Léonard. Pas d'avertissement et, même, des contestations des Lorientais qui pensaient récupérer le ballon.


Il titube pour sortir du terrain

Touché au visage par la main gauche de Darlin Yongwa que le latéral droit danois tente d'esquiver afin de repiquer vers l'axe, Mikkel Desler s'écroule au sol de suite et se tord de douleur se tenant le visage à deux mains. Le staff médical est autorisé à intervenir immédiatement ; on s'affaire autour du défenseur qui, après 5 minutes, jettera l'éponge. Titubant presque sur le chemin le ramenant aux vestiaires, épaulé par l'encadrement. Et remplacé par Warren Kamanzi (30e), parti s'échauffer dare-dare...


Vision trouble

"Pour Mikkel, livrera Carles Martinez en conférence de presse, les nouvelles ne sont pas bonnes. Lorsqu’on l’a sorti, il ne voyait vraiment plus de l’œil (droit). Des examens complémentaires sont programmés pour savoir de quoi il souffre. Ce changement, aussi, nous a obligés à nous adapter. Surtout, on a dû changer nos plans pour la seconde mi-temps."

 

2023 / 2024

CALENDRIER

2023/2024

CLASSEMENT

2023/2024

EFFECTIF

2023/2024

SELECTIONS

2023/2024

TRANSFERTS

2023/2024

STATISTIQUES