Menu

Fil de navigation

Recherche

Xavier Hurtevent pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Depuis samedi soir, Alban Lafont est devenu «le» porte-bonheur du «nouveau» TFC, celui qui gagne à nouveau. En misant sur la jeunesse puissance 1000, les dirigeants du Toulouse football-club (TFC) ont remporté leur pari : lancer avec succès dans le grand bain un jeune gardien de but, âgé seulement de 16 ans, 10 mois et 5 jours ! Les presque 10 000 spectateurs du Stadium, qui avant le coup d'envoi de TFC-Nice (2-0) se demandaient si le poste de goal allait une fois de plus tourner au gag, ont remballé leurs railleries, pour saluer comme il se doit la prestation d'un gamin assez sensationnel.

Sensationnel, c'est bien ce que pensent aussi les spécialistes du football au sujet d'Alban Lafont. À commencer par la communauté des gardiens de but, saisie par le talent naissant et si précoce du jeune portier toulousain. «Sa performance a été bonne, correcte, mais il ne faut surtout pas s'enflammer», estime par exemple Gaëtan Huard, qui a assisté en direct au «baptême» victorieux d'Alban Lafont, samedi dernier au Stadium. C'est même lui, pour le compte de la chaîne sportive de télévision «BeIn Sports», qui a eu le privilège d'interviewer Alban Lafont pour la première fois. «Il était content, c'est normal. Il décompressait un peu après avoir eu un gros poids sur les épaules, ce qui tranchait un peu avec son visage juvénile presque attendrissant !»

Gaëtan Huard a-t-il distillé quelques conseils avisés au jeunot ? On ne le saura pas, mais lui aussi a l'expérience d'une carrière débutée fort tôt, à 18 ans, un certain 25 août 1980. Il était alors dans les cages du Racing club de Lens, en remplacement de Francis Hédoire, qui venait de se casser la mâchoire… «Ce soir-là, on gagne 5-0 contre Bastia qui terrorisait à l'époque tout le monde en coupe d'Europe», se souvient Gaëtan. Qui ajoute au sujet de la titularisation d'Alban Lafont : «Attention, il n'est là que parce que les deux autres gardiens ne donnent pas satisfaction. Que ce soit Ahamada ou Goicochea, ils peuvent rentrer à tout moment. Dominique Arribagé a lancé Lafont pour créer avant tout un déclic sur l'équipe. La situation d'Alban est donc assez compliquée, mais l'important, c'est de ne pas le brûler !»

Ce soir, les fans d'Alban Lafont seront devant leur télé pour encourager le prodige portier du TFC, de nouveau appelé pour garder le but toulousain face à Troyes, bon dernier du championnat de Ligue 1. Alban Lafont risque d'être davantage chahuté face à une équipe jouant à domicile et en besoin urgent de points. C'est là, sans doute, qu'il connaîtra son vrai baptême du feu.

2018 / 2019

CALENDRIER

2018/2019

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2018/2019

EFFECTIF

2018/2019

TRANSFERTS

2018/2019

STATISTIQUES