Menu

Fil de navigation

Recherche

Ecrit par Gilles-R. Souillés pour La Dépêche du Midi

Ligue1Vous ne le savez peut-être pas encore, mais pour cette nouvelle saison de ligue 1 de football, l'arbitrage vidéo arrive sur tous les terrains de France dès la première journée de championnat. En fait de vidéo, pas question de scruter à la loupe toutes les actions litigieuses, il s'agira d'abord de savoir avec certitude, si le ballon a passé ou non la ligne de but dans les situations où l'arbitre n'est pas en mesure de juger à coup sûr.

 

 

Ce procédé que l'on appelle «Goal line» nécessite une batterie de 14 caméras positionnées dans le stade. La société allemande Goal Control, qui développe ce dispositif, est arrivée hier à Toulouse pour équiper le Stadium comme les 19 autres enceintes de Ligue 1. Et il faut faire vite. L'installation devrait être terminée jeudi d'après les services de la mairie. Le temps de bien ajuster les angles des caméras, qui sont réglées au millimètre évidemment, et de tester aussi les interférences avec l'éclairage. Lors des matches, l'arbitre sera prévenu par le biais d'une montre reliée au système, qui lui dira si le but est valide ou pas. Les spectateurs pourront eux aussi juger sur pièce sur grand écran. Plus de contestation possible. Cette révolution électronique était déjà utilisé en Angleterre et le sera également cette saison en Italie comme en Allemagne. La ligue de football professionnel (LFP), après avoir longtemps tergiversé, à cause notamment du coût de l'installation, se met donc au diapason européen. C'est elle qui réglera l'ardoise après avoir choisi la société allemande plutôt que l'anglaise Hawk Eye. «Dans la mesure où c'est le seul système autorisé aujourd'hui par la FIFA, et vu la baisse des prix considérable, j'ai considéré que la France n'avait pas le droit de rester à l'écart du mouvement», plaide Frédéric Thiriez, le président de la LFP.

Lors de la dernière Coupe du monde au Brésil, ce procédé avait notamment permis de vérifier que Karim Benzema avait bien marqué face au Honduras. Une polémique avait aussi éclaté la saison dernière en Ligue 1, lors de la rencontre OM-Lyon (0-0), quand le milieu offensif marseillais Lucas Ocampos s'était vu priver d'un but alors que le ballon semblait avoir franchi la ligne... Le monde du football espère ainsi éviter les polémiques arbitrales et alléger la pression qui pèse de plus en plus sur les épaules des référés. Toujours aussi seuls, en revanche, pour décider ou non d'un penalty...

2022 / 2023

CALENDRIER

2022/2023

CLASSEMENT

2022/2023

EFFECTIF

2022/2023

SELECTIONS

2022/2023

TRANSFERTS

2022/2023

STATISTIQUES