Menu

Fil de navigation

Recherche

Axel Perru, J.L. et Pa. D. pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Avant le déplacement du TFC à Guingamp, les principaux concurrents à la montée ont été mis en difficulté, samedi 10 avril, lors de la 32e journée de Ligue 2. Le Tef peut conforter sa deuxième place.

Le TFC peut se donner de l'air. Hormis Grenoble, tous les candidats à la montée n'ont pu faire mieux qu'un match nul, samedi 10 avril, lors de la 32e journée de Ligue 2. Le Tef garde en ligne de mire l'Estac, leader du classement. Accrochés par le Paris FC lors du match d'ouverture (1-1), les Troyens ne comptent que 4 points d'avance.

L'autre mission pour les hommes de Patrice Garande est d'assurer au moins la deuxième place, synonyme de montée. La défaite de Clermont face à Pau (2-1) donne aux Violets l'occasion de prendre 5 points d'avance sur les Clermontois et 4 sur Grenoble, nouveau troisième du championnat.

 

Un calendrier favorable au TFC

Parmi les cinq premiers de Ligue 2, le TFC est l'équipe qui présente le calendrier le plus abordable dans cette dernière ligne droite. Les Toulousains n'affronteront que des équipes de deuxième partie de tableau, mis à part le Paris FC. Clermont, qui compte un match en moins, devra aussi affronter les Parisiens, ainsi que Sochaux et Grenoble. Troyes pourrait enfin perdre des points contre le GF38, lors de la 35e journée.

Seul point noir au tableau, le Tef jouera au moins une rencontre de plus que ses adversaires, puisqu'il est encore en lice en Coupe de France. Une bonne nouvelle évidemment pour le club et les supporters, mais ces matchs pourraient puiser dans les ressources des Toulousains. Patrice Garande fait toutefois de la montée sa priorité et effectue un gros turn over lors des rencontres de coupe. Le tirage au sort des amateurs de Rumilly Vallières va lui permettre de continuer son roulement d'effectif.

 

L'entraîneur du TFC Patrice Garande : "Dieu merci, nous n'avons que cinq joueurs positifs"

Deux nouveaux cas de Covid-19 ont été décelés ce samedi 10 avril au sein de l'effectif toulousain. Ils s'ajoutent aux trois déjà diagnostiqués lundi. Tous les joueurs vont bien et, pour le moment, le match de championnat à Guingamp lundi soir n'est pas menacé.

"Dieu merci tous les autres joueurs de l'effectif sont négatifs, respire Patrice Garande. Si ça pouvait en rester là, ce serait une bonne chose... Mais, précise l'entraîneur toulousain, il y a des choses qu'on ne maîtrise pas. En attendant, on continue de prendre toutes les mesures de précaution en constituant des groupes aux entraînements et essayant d'isoler au maximum les joueurs."

Cinq membres de l'effectif du Toulouse FC ont donc été testés positifs au coronavirus cette semaine. Trois cas ont été décelés lundi dernier à l'issue d'une vague de tests réalisée avant la rencontre de Coupe de France à Saumur (8e de finale, victoire 2-1), et ce samedi 10 avril, le club annonce deux cas supplémentaires, après des dépistages menés la veille, à l'approche de la rencontre à Guingamp, en 32e journée de Ligue 2 (lundi, 20h45).

À l'issue de tests effectués hier, vendredi 9 avril, préalablement à la rencontre de la 32ème journée de Ligue 2 BKT qui opposera nos Violets à l'En-Avant Guingamp lundi, deux nouveaux joueurs ont été diagnostiqués positifs au coronavirus, écrit le club dans un communiqué.

"Ces deux nouveaux cas de joueurs positifs à la Covid-19 s'ajoutent aux trois cas diagnostiqués lundi. Des mesures strictes de suivi et d'isolement sont appliquées pour permettre au groupe professionnel de se préparer et s'entraîner normalement, en respectant scrupuleusement les consignes préconisées par les instances gouvernementales, les autorités sanitaires, l'Agence régionale de santé et la Ligue de football professionnel.

Le Toulouse FC restera attentif à la stricte application du protocole sanitaire, faisant de la santé des joueurs, de l'ensemble du staff et du personnel administratif du Club, une priorité."


Les joueurs positifs ce samedi sont asymptomatiques

"Le plus important, souligne Garande, est que les joueurs qui ont contracté le virus aillent bien. C'est la santé avant tout ! En ce qui concerne les trois premiers (de lundi, ndlr), ils vont tous plutôt pas mal même s'ils accusent un certain degré de fatigue. Et on espère en récupérer deux sur trois dès mardi prochain où ils auront la possibilité de s'entraîner individuellement afin – si la Commission Covid de la Ligue rend un avis favorable – de postuler pour la rencontre suivante [face à Châteauroux, samedi 17 à 20h, au Stadium] sous réserve évidemment d'une charge virale suffisamment basse (absence de contagiosité) mesurée via d'autres analyses. Pour les deux nouveaux cas, ils sont aujourd'hui asymptomatiques."

La tenue du prochain match du TFC, lundi à Guingamp en Ligue 2, n'est – pour l'heure – par remise en cause. Selon le protocole de la Ligue de football professionnel, organisatrice de la compétition, le report intervient dans le cas où "un club n’aurait pas au minimum vingt joueurs dont un gardien de but faisant partie de la liste officielle de trente joueurs déclarés par le club à la LFP pour la période de compétition considérée, le matin du match."

Autrement formulé, il faudrait 11 cas avérés pour que la rencontre soit reportée par la LFP.

 

Il y a trois ans, c’était le Pérou au Roudourou !

Une première pour la dernière. Avant demain, le précédent voyage du Toulouse Football-Club dans le champêtre stade de l’EAG – qui remonte à une époque où les deux protagonistes évoluaient en L1 – avait été couronné de succès pour la bande à Alain Casanova. Le technicien auvergnat avait fait coup double, si on ose : victoire inédite en élite (après 8 tentatives), podium à la clé (3e après 4 journées, à 3 unités du leader Paris-SG). Nous étions samedi 1er septembre 2018 et cette après-midi là avait été émaillée de pas mal d’événements dans l’événement : but très précoce de Cap’tain Gradel (après 1 minute de jeu), doublé (c’était aussi la deuxième réalisation de sa carrière) de Sangaré ; deux, décidément, jaunes à l’endroit du jeunot Todibo, plutôt à l’envers (17 et 26, exclusion donc). Score final : 2-1 pour le Tef.

On ajoutera que le coach costarmoricain n’était autre qu’Antoine Kombouaré qui, on vous le donne en mille, officiera à Toulouse, un an plus tard, en remplacement de… Casa. Sacré clin d’œil du ballon rond, non ? Et l’on conclura en signalant que Didot, étienne de son prénom (cf. notre édition de samedi), entra sur le pré pour le dernier quart d’heure. Une légende pendant huit saisons du côté du Stadium qui scandait son nom et qui, parallèlement, rejoignit d’illustres joueurs ayant porté les deux maillots violet et rouge et noir.

Pêle-mêle : Sylvain… Didot, Tabanou, Thibault Giresse, Romao, Fauré, Bancarel…

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2020/2021

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES