Menu

Fil de navigation

Recherche

Axel Perru, Arthur Tirat, Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains se sont inclinés 3 buts à 1 contre le Paris FC dans le cadre de la 36e journée de Ligue 2.

Le TFC s'est incliné dans un match crucial pour la montée contre le Paris FC (3-1), samedi 1er mai, à l'occasion de la 36e journée de Ligue 2. Toujours affaiblis par les cas de Covid-19 qui ont touché l'effectif, les Violets n'ont pas réussi à prendre l'ascendant face à de rugueux Parisiens.

La rencontre s'est très vite emballée. Martin ouvre le score dès la 12e minute, sur un ballon mal négocié dans la surface par la défense toulousaine. Vakoun Bayo lui répond de la tête cinq minutes plus tard, sur un très beau centre de van den Boomen. Le match prend alors une autre tournure et les contacts sont de plus en plus tendus.

Au retour des vestiaires, la rencontre est beaucoup moins animée. Le Tef aurait pu prendre le dessus sur une énorme occasion de Rhys Healey, à la réception d'un centre de Diarra (75e). Les Violets finissent par craquer dans les dernières minutes du match. Moustapha Name (86e) puis Saïd Arab (93e) profitent des largesses défensives et du manque de confiance d'Isak Pettersson pour sceller le résultat.

Le TFC compte toujours deux matchs de retard, mais reste à quatre points de Clermont, avant son match face à Grenoble. Les hommes de patrice Garande disputeront encore quatre matchs pour espérer une montée directe en Ligue 1. Et ils doivent retrouver très vite leur niveau, dès mardi 4 mai, face au Havre.

 

Les notes des Toulousains

Après deux semaines sans disputer le moindre match, les Violets diminués par une avalanche de cas de Covid se sont inclinés face au Paris FC. Le TFC prend du retard dans la course à la deuxième place.

Pettersson (3/10).- Il ne gardera pas un grand souvenir de sa première en Ligue 2. Il ne s’est pas montré très rassurant, notamment au pied et a encaissé trois buts. S’il ne peut rien sur les deux premiers, il est clairement fautif sur le dernier.

Moreira (5).- Un peu emprunté en début de rencontre, il est monté en puissance au fil du match. Son apport offensif est indéniable. Mais il a manqué de tranchant en défense.

Diakité (5,5).- Un match sans éclair de génie, sans fausse note non plus.

Gabrielsen (6).- Patron de la défense, il a retardé l’échéance grâce à plusieurs interventions décisives dans sa surface.

Rouault (5,5).- Engagé dans les duels, appliqué à la relance, le moustachu a rendu une copie plutôt propre.

Diarra (4).- Très intéressant dans le couloir gauche avec ses nombreuses montées. Malheureusement, il est clairement fautif sur le troisième but. Son dégagement raté est une offrande au Parisien.

Koné (6).- C’était le meilleur Toulousain sur la pelouse de Charlety, il a obtenu beaucoup de fautes et a considérablement gêné les Parisiens. Mais il gagnerait à jouer plus simplement… Beaucoup de ballons perdus bêtement.

Spierings (4).- Pas assez présent dans le jeu, on ne l’a presque pas vu sur la pelouse parisienne.

Van den Boomen (5).- Sa passe décisive pour Bayo est une merveille. Il manque un peu de justesse en seconde mi-temps et est remplacé par Healey (73) à la suite d’une gêne à la cuisse. L’Anglais a de son côté raté l’immanquable... Une tête qui aurait donné l’avantage aux Violets…

Adli (5).- Il n’était pas à son meilleur niveau, comme l’ont montré ses dribbles ratés et ses mauvaises conduites de balle qui ne lui ressemblent pas. Le TFC aura besoin du vrai Adli pour cette fin de saison.

Bayo (6).- L’hélicoptère s’est envolé pour inscrire de la tête, son 7e but de la saison. Moins à l’aise balle au pied que dans les airs, il a pourtant eu l’occasion de doubler la mise en seconde mi-temps.

 

"On ne peut pas prendre ce genre de buts... " déplore Patrice Garande après la défaite du TFC

Les Toulousains se sont inclinés 3-1 au Paris FC lors de la 36e journée de Ligue 2. L'entraîneur des Violets estime que ses joueurs ont péché sur les phases de coups de pied arrêtés, notamment.

Patrice GARANDE, entraîneur du Toulouse FC : "Je trouve qu’on a fait un bon match, globalement. J’étais surtout déçu pour les joueurs, c’est le discours que je leur ai tenu à la fin du match. Mais on ne peut pas prendre ce genre de buts, ce n’est pas possible. On a l’occasion pour tuer le match, je pense qu’on doit au moins ramener un nul. Mais on est punis sur l’efficacité défensive, sur des situations arrêtées. On n’a pas le temps de se lamenter, il faut rester concentrés sur les matchs à venir. Je ne suis pas désespéré, presque rassuré même. J’espère récupérer de nouveaux joueurs d’ici le match au Havre mardi prochain."

René GIRARD, entraîneur du Paris FC : "Je trouve qu’il y a eu une première mi-temps intense sur le plan athlétique, j’ai beaucoup aimé. En deuxième, on a fait la différence, on les a mis en difficulté sur quelques accélérations ; notamment le deuxième but qui vient d’un contre. Rejouer le TFC dans quelques semaines ? S’il y a le choix, il y a peut-être d’autres équipes à prendre. Mais à l’aller, on n’avait pas été dégueu… Donc tout est permis. S’il faut les jouer, on les jouera."

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES