Menu

Fil de navigation

Recherche

Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Ce soir, Toulouse peut voir Clermont s’envoler ou Grenoble lui passer devant. Quoi qu’il arrive, Garande et ses hommes vont devoir cravacher, et tout gagner ou presque.

"Cinq matchs, cinq finales." On l’avait entendu un peu partout, au club, chez les supporters, alors que Toulouse se lançait à l’abordage de ses derniers matchs de championnat. Sauf qu’une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne.

Samedi, le TFC a perdu ; le match sur la pelouse du Paris FC, et un peu plus. En abandonnant trois points en route, les Violets laissent un boulevard à Clermont, qui jouera ce soir à Grenoble et aura l’occasion de prendre sept points d’avance, confortant sa deuxième place. Hors de portée de fusil des Haut-Garonnais, malgré leurs deux matchs de retard dont le premier se disputera dès demain au Havre.

Début de semaine crucial pour le Toulouse FC, qui pourrait presque tout perdre dans la lutte pour la deuxième place en l’espace de 24 heures.


À l’extérieur, Toulouse n’y arrive plus

Ce sentiment de bascule, on l’avait déjà ressenti il y a un peu moins de quinze jours, quand Toulouse se faisait sortir de la Coupe de France par Rumilly-Vallières (voyant s’envoler l’espoir de disputer une autre finale, une vraie !) et que les cas de Covid commençaient à proliférer dans l’effectif.

Le match à Charléty, le premier en championnat depuis le 17 avril pour Toulouse, aura été l’occasion de tirer un premier bilan sur les stigmates que l’épidémie a laissées à ce groupe. Physiquement, la plupart des joueurs sortis d’isolement ont rassuré, même si le TFC a craqué en fin de match. Et même si plusieurs cadres manquaient encore à l’appel, le Covid ne doit pas masquer le triste bilan téféciste hors du Stadium en 2021 : depuis le début de l’année civile, Patrice Garande et ses hommes n’ont récolté que 6 points sur 27 possibles en déplacement. Leur dernière victoire à l’extérieur, la seule en 2021, remonte au 25 janvier dernier, à Sochaux (1-0). Un ratio faible, beaucoup trop pour une équipe qui vise l’accession directe à la Ligue 1.

Surprenant surtout, pour une équipe qui a longtemps bâti sa conquête de la L2 sur une grande solidité loin de ses bases avec neuf matchs sans défaite entre septembre et janvier (6V, 3N). Mais ce que le TFC n’aura jamais vraiment réussi à effacer cette saison, c’est cette fébrilité défensive chronique qui lui a encore coûté très cher à Paris, et a fait dire à son entraîneur que de cette manière, il n’a "aucune chance" de monter directement. Covid ou pas, les Haut-Garonnais vont devoir (très) rapidement se remettre la tête à l’endroit, car si cette défaite à Paris peut être considérée comme un ultime joker, il va désormais falloir gagner toutes les finales pour atteindre l’objectif fixé en début de saison.


Barrages en vue

Malheureusement, Toulouse manque de temps. Si comme tout le monde au club, Patrice Garande aurait préféré "rejouer mercredi", c’est bien dès demain qu’il faut repartir. Le Havre, qui n’est pas encore totalement tiré d’affaire, vient d’en prendre quatre sur sa pelouse par Chambly ce week-end (2-4).

On se doute que le discours de Paul Le Guen à ses hommes tournera autour de quelque chose comme "victoire impérative", sous peine de devoir sérieusement considérer le fait de disputer un barrage.

À Toulouse, l’équation est à peu près la même.


Programme allégé

Très logiquement au vu de l’enchaînement des matchs, le TFC doit adapter son programme d’entraînement. Après avoir rallié Toulouse en avion directement après le match de samedi à Paris, les Violets ont pris part à un décrassage ce matin. De réelle séance pour préparer le match au Havre demain soir (19 heures), il n’y en aura qu’une, aujourd’hui. Et la séance sera "plutôt allégée" a-t-on fait savoir au club. Les Violets s’envoleront à nouveau demain. Ils auront ensuite trois jours pour préparer la réception de Caen, samedi à 20 heures.

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES