Menu

Fil de navigation

Recherche

J.L., Théo Faugère pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Les Toulousains, solides en première mi-temps, ont souffert durant le second acte. Mais l'essentiel est assuré : la victoire. Le TFC est toujours dans la course pour une accession directe en Ligue 1 à la fin de la saison.

Les Toulousains recollent au train de l'accession directe à la Ligue 1, en fin de saison. Ce mardi soir, en match en retard de la 34e journée de Ligue 2, les joueurs du TFC se sont imposés 1-0 au Havre.

Dominateurs en première période, les Violets ont concrétisé par Manu Koné à la 28e minute. Décalé sur le côté gauche, à l'orée de la surface de réparation havraise, le milieu de terrain a décoché, du pied droit, une frappe puissante à la trajectoire flottante. Le gardien normand Mathieu Gorgelin n'a pu qu'effleurer le ballon, qui a fini au fond des filets.

En seconde période, les Toulousains ont souffert sous les assauts havrais, qui jouent leur maintien dans ce championnat. Pourtant en infériorité numérique (second carton jaune pour l'ancien Toulousain Alexandre Bonnet à l'heure de jeu), les Normands ont mis à rude épreuve la défense des Violets. Par deux fois, les montants de Dupé ont tremblé : le poteau droit, sur un coup franc de Romain Basque (59). Puis la barre transversale, toujours sur un coup franc (de Quentin Cornette, 78). Maxime Dupé, qui signait son retour ce mardi, a aussi sauvé les siens sur une parade "réflexe", lors d'une frappe à bout portant de Pierre Gibaud (70).

Mais les Toulousains ont tenu, restent troisièmes du classement, mais n'accusent plus désormais que 4 points de retard sur les Clermontois, 2es. Il reste aux Violets trois rencontres pour tenter d'accrocher la deuxième marche du podium, synonyme d'accès direct à la Ligue 1 en fin de saison. Prochain rendez-vous : la réception de Caen (18e) samedi au Stadium.

 

Découvrez les notes des Toulousains

Victoire toulousaine au stade Océane ce mardi 4 mai au soir. Grâce à ces trois points, les Violets restent candidats à la deuxième place du classement, synonyme d'accession directe en Ligue 1, à la fin de saison. Qui a brillé ? Qui a failli ? Découvrez les notes de La Dépêche du Midi.

Dupé (6,5/10) : de retour dans le onze de départ après l’épisode Covid, il est sauvé deux fois par ses montants sur deux coups francs (58, 78). Décisif sur une manchette (70).

Rouault (5) : rarement pris à défaut, il a en revanche connu du déchet dans son jeu long.

Dewaest (5) : préféré à Diakité, il a bien rempli son rôle en première mi-temps avant de perdre un ballon important (76). Quelques relances imprécises à son débit.

Gabrielsen (5) : très serein en première mi-temps, le capitaine toulousain a lui aussi été moins souverain après le repos. Un carton jaune évitable (70).

Moreira (5,5) : un retour décisif sur un contre havrais (15). A essayé d’apporter sa pierre offensivement sur son côté droit.

Spierings (4,5) : il a assuré l’essentiel défensivement mais on ne l’a pas beaucoup vu offensivement. Une faute dangereuse (77).

Koné (7) : le jeune milieu de terrain a confirmé qu’il était bien le meilleur Toulousain des dernières semaines. Une première frappe dangereuse (10) avant son pétard sur le but (28). Indispensable.

Van den Boomen (4) : peu en vue. Imprécis dans son jeu long (22) et ses coups de pied arrêtés (36, 60). Un carton jaune mérité (47).

Diarra (4) : pour sa quatrième titularisation de la saison, il s’est contenté de bloquer son couloir gauche. Un apport offensif trop limité et une faute qui aurait pu coûter cher (58).

Adli (6,5) : omniprésent en première mi-temps, il est injustement privé d’un but pour une faute inexistante (17). Bon relais sur le but de Koné. Sa finesse technique est un régal. Remplacé par Antiste (79) qui rate son centre (90).

Healey (4) : meilleur buteur du TFC (11 buts), le Britannique s’est trop précipité sur sa seule vraie opportunité (26). Remplacé par Bayo (61) qui frappe à côté dans les arrêts de jeu alors que le gardien havrais était monté (90+4).

 

Patrice Garande, entraîneur du TFC : "Il faudra tout gagner"

Le technicien toulousain reconnaît que tout n'a pas été parfait, mardi 4 mai au soir, lors de la victoire au Havre (1-0, match en retard de la 34e journée de Ligue 2). Mais ce succès donne aux Violets le droit de croire encore à la deuxième place du classement, synonyme d'accession directe à la Ligue 1. À condition d'un sans-faute lors des trois dernières rencontres.

Patrice GARANDE, entraîneur du Toulouse FC : "Le paradoxe c’est qu’on a bien maîtrisé jusqu’à ce qu’on soit en supériorité numérique. Peut-être est-ce dû à un manque de concentration. Ce soir, on sait que l’on n’est pas maître de notre destin, mais si on veut avoir espoir, il faut tout gagner. L’autre objectif, c’était d’assurer la troisième place le plus vite possible, quoi qu’il arrive. On sait qu’on n’a plus la main pour la montée directe, mais on est prêts en cas de faux pas. Il va encore se passer des choses. Aujourd’hui nous jouons avec des joueurs, qui ne sont pas à 100 %. Certains sont moins touchés que d’autres et reviennent mieux. Il y a aussi la tension, la pression. À préparer, c’était compliqué."

Paul LEGUEN, entraîneur du Havre : "J’ai senti de l’inhibition, nous avons essayé de contrôler l’adversaire, mais en se débarrassant trop vite du ballon, nous ne prenions pas d’initiatives. Ensuite on s’est libérés. On n’a pas fait tout bien, mais on a aussi joué de malchance."

Pierre GIBAUD, défenseur du Havre : "C’est dur dans les têtes. Sur la physionomie, je pense qu’on mérite au moins un point. Je regrette la première mi-temps, quand je vois ce qu’on est capables de faire en seconde, il y a un monde d’écart. Et à 10, on les a mangés. On a aussi les meilleures occasions. Un poteau, une barre, il n’y a rien pour nous."

 

Les scénarios de la montée directe en Ligue 1 (ou pas)

Ce mardi 4 mai au soir, les joueurs toulousains se sont imposés 1-0 au Havre, en match en retard de la 34e journée. Conséquence : ils restent troisièmes du classement, mais n'accusent plus que quatre points de retard sur les Clermontois, installés à la deuxième place, celle qui assure une promotion directe en Ligue 1. Toulouse a encore trois matches à jouer, Clermont deux.

D'abord, le calendrier des deux équipes :


Toulouse

- reçoit Caen samedi 8 mai (37e journée),

- reçoit Pau mercredi 12 mai (35e journée, match en retard),

- va à Dunkerque samedi 15 mai (38e journée).


Clermont

- reçoit Sochaux samedi 8 mai (37e journée),

- va à Caen samedi 15 mai (38e journée).

 

Scenario 1 : Clermont gagne ses deux derniers matches

Les Toulousains ne rattraperaient jamais les Clermontois. Les Auvergnants auraient 75 points, les Violets au maximum 74, en cas de trois succès lors de leurs trois derniers matches.

Scenario 2 : 1 nul et 1 victoire des Clermontois lors de leurs deux derniers matches

Les Toulousains peuvent leur chiper la deuxième place, à condition d'un sans-faute. Les Auvergnants posséderaient 73 points, les Toulousains 74.

Scenario 3 : les Clermontois perdent l'un de leurs deux derniers matches

Là encore, les Toulousains auraient besoin d'un carton plein lors de leurs trois derniers matches. Les Clermontois auraient alors amassé 72 points. Un pécule que les Toulousains posséderaient eux aussi s'ils réalisent, par exemple, deux victoires et un nul. Les deux équipes seraient alors départagées à la différence de buts particulière, pour l'heure défavorable aux Violets : +26 contre +35 aux Auvergnats.

Scenario 4 : les Clermontois réalisent deux résultats nuls

Ils comptabiliseraient alors 71 points. Pour leur passer devant, les Toulousains devront, eux, obtenir au moins deux victoires et un nul (pour posséder 72 points).

Scenario 5 : les Clermontois perdent leurs deux dernières rencontres

Le seul scenario au cours duquel les Toulousains pourraient se permettre de perdre l'une de leurs trois dernières rencontres. Mais il leur faudrait absolument gagner les deux autres. Clermont aurait alors 69 points, Toulouse 71.

Conclusion :

- les Toulousains sont dépendants des performances clermontoises,

- ils ne peuvent que très peu se permettre de laisser le moindre point en route.

 

 

2020 / 2021

CALENDRIER

2020/2021

CLASSEMENT

Suivez l'actualité du TFC

ACTUALITE

2020/2021

EFFECTIF

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES