Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

"Il y a le résultat et l’analyse. Aujourd’hui, le premier fausse la seconde." Ou l’art du résumé signé Philippe Montanier, le nouvel entraîneur du Toulouse Football-Club, au sortir du premier revers de ses protégés devant, décidément, leur bête noire. En voici les enseignements.

 

Un système modulable.- Tous les techniciens le soulignent, peu importe le dispositif ce qui compte reste l’animation. Hier soir, dans la fraîcheur du piémont pyrénéen, Montanier avait de nouveau concocté deux XI différents, un par période mais les deux en 4-3-3 à l’instar du premier galop d’essai à Carcassonne contre Sète (Nat., 2-1) samedi passé. Trois jours plus tard, on a retrouvé les mêmes principes offensifs : à savoir, des latéraux qui profitent que les excentrés repiquent intérieur pour se faire une place sinon au soleil du moins en position de centres. Mieux, sur le pré commingeois, on a également nettement a-perçu à maintes reprises, quand les Garonnais étaient en situation d’attaques placées, Stijn Spierings reculer en défense centrale, s’intercalant entre les deux axiaux. Le 4-3-3 se muant, in fine, en 3-5-2. ça ne vous rappelle rien ?

Serber, Première.- Victime de lourdeurs musculaires, l’ex-Sétois n’avait pu étrenner sa nouvelle tunique au sortir du stage sur le chemin retour de Navata. Là, Kléri Serber – seule recrue pour l’heure – a disputé l’intégralité de la deuxième mi-temps. Et on a assez apprécié, avouons-le : disponible, incisif, imaginatif. à revoir dans cette position d’électron libre, un peu à la façon d’Adli qui, davantage encore que contre les Héraultais, a dézoné à qui mieux-mieux !

VdB et Skyttä, maîtres artificiers.- On n’avait pas vraiment eu l’aubaine de les voir à l’œuvre, le week-end dernier. En revanche, en ce milieu de semaine, ils sont sortis du bois. La raison ? Il y eut bien plus de coups de pied arrêtés, à commencer par les corners. Pensez : on a compté jusqu’à 8 coups de pied de coin au cours des débats. Donc, on parlait des préposés aux "cpa". Avant les citrons, ce fut Branco van den Boomen ; à la reprise, Naatan Skyttä. Un droitier puis un gaucher. Les deux ont frappé des deux côtés, soit rentrant ou sortant. Le Hollandais a eu plus de réussite que le Scandinave. à la décharge du blondinet bouclé, les gabarits étaient surtout présents sur le terrain durant les 45 minutes initiales. Ainsi, le Néerlandais, sur les trois premiers corners qu’il botta, trouva autant de têtes toulousaines : Diakité au-dessus (9), Amian sur l’équerre (16), Rouault un poil trop croisée (31). à creuser.

Défense perméable.- Tout but provient d’une erreur… Certes. En attendant, le ratio incursions de l’adversaire/ballon au fond de ses filets n’aura pas été du goût du coach des Violets. "Je suis quand même un peu agacé que sur trois opportunités on cède à deux reprises. Il va falloir qu’on soit un peu plus vigilants, un peu plus hermétiques. Quand on a le ballon, il faut jouer ; cependant lorsqu’on ne l’a pas, l’on se doit de fermer l’axe." Cela promet quelques ateliers et/ou séances spécifiques…

 

Les buts

6e : sur une action développée flanc gauche d’une défense téféciste passive, Victor Lobry demande à l’angle des 6m50 pour remiser, dos au but, à Romain Armand ; l’attaquant palois s’avance et ajuste Maxime Dupé d’un exter droit fusant petit-filet opposé (0-1).

33e : suite à un corner et un premier coup de casque de Daubin sur l’équerre, Romain Armand, aile opposée, distille un centre au point de penalty sur Ebenezer Assifuah, oublié, dont la tête décroisée mi-hauteur trompe le portier du Téfécé, surpris (0-2).


Gabrielsen à l’arrêt, Healey dans les starts

Il était en civil, dans les couloirs du stade de Sède. Pour cause, touché aux adducteurs, le central norvégien Ruben Gabrielsen n’était pas couché sur la feuille. "Il a un petit problème, nous répondra en après-match Philippe Montanier, et le staff médical m’a conseillé de ne pas prendre de risque sinon ça risquait d’empirer." Et quid de Healey, en dé-licatesse lui avec un mollet ? "C’est en bonne voie. Rhys a repris partiellement l’entraînement collectif, je dirais. Il devrait avoir du temps de jeu samedi lors de notre opposition interne disputée à huis-clos."

 

2021 / 2022

CALENDRIER

2021/2022

CLASSEMENT

2021/2022

EFFECTIF

2021/2022

SELECTIONS

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES