Menu

Fil de navigation

Recherche

Arthur Tirat pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Il y avait du monde en tribune, et un champion du monde sur le bord du terrain. Hier sous la pluie, l’équipe réserve de la Real Sociedad menée par Xabi Alonso, a tenu bon face aux assauts violets. Les Toulousains ont tenté beaucoup et ont raté, aussi. Pour cette avant-dernière rencontre amicale, Philippe Montanier s’est montré plutôt satisfait du contenu, moins du résultat mais l’essentiel n’était pas là. D’autant qu’à la fin de la rencontre, Xabi Alonso et le coach téféciste ont eu un échange qui prêtait à sourire. "Bon retour Philippe, tu as de très bons joueurs dans ton équipe", lui a lancé l’Espagnol. "Merci, mais laisse les moi, je veux qu’ils restent au TFC"…

72 minutes dans les jambes pour les "titulaires".- Le début de saison approche et le coach téféciste prépare ses troupes. Après avoir changé d’équipe dès la mi-temps lors des deux premiers matchs, il a cette fois procédé à un grand changement à la 72e minute de jeu. Parmi ceux qui ont début hier, seul Rhys Healey, de retour de blessure, a laissé sa place à la mi-temps.

Mamady Bangré a encore régalé.- Côté droit, puis à gauche et enfin dans l’axe. Le petit milieu offensif a beaucoup permuté, hier avec Rhys Healey et Janis Antiste. Ses prises de balles ont cependant toujours été tranchantes, et le Toulousain s’est régalé dans toutes les positions. Ses crochets et sa vitesse lui permettent de se sortir du pressing adverse sans difficulté, provoquant de nombreuses fautes. La preuve : alors qu’il partait dans l’axe seul au but sur un service de Healey (20), il a été plaqué à la manière d’un rugbyman par le défenseur central de la Real Sociedad, Cantero. Dépassé par la vitesse du jeune toulousain, le défenseur s’est sûrement inspiré de ses hôtes du Stado TPR. Il n’empêche, la jeune pousse du TFC fait partie des grandes satisfactions de cette campagne de match amicaux. De là à postuler pour une place dans le 11 de départ le 24 juillet prochain ? Pourquoi pas.

Dominer c’est bien, marquer c’est mieux.- Commeface à Pau, les Violets ont pêché devant le but. Combien d’occasions les protégés de Montanier ont-ils vendangées, hier ? Près d’une quinzaine. Et tous les attaquants violets ont eu leur chance que ce soit en première mi-temps (4, 8, 33, 37) ou en deuxième (57, 58, 66, 88, 89)… Bref, il va falloir régler la mire. Seul le jeune Naatan Skytta, auteur d’une bonne rentrée hier, a réussi à faire trembler les filets.

 

Les buts

17e : Les Espagnols récupèrent un ballon dans l’entre-jeu et partent très vite en contre. Ander Martin prend de vitesse la défense toulousaine côté droit et centre au point de penalty pour Maguinazelaia qui conclut du plat du pied (0-1).

49e : Lobete enrhume Amian dans la surface avant de lever la tête, il centre au point de penalty et c’est cette fois Pokorny qui conclut facilement. (0-2).

79e : Servi par Amine Adli côté droit, Naatan Skytta part seul balle au pied, pas attaqué il s’approche de la surface avant d’ouvrir son pied gauche pour chercher le petit filet opposé (1-2).


Se préparer à la vie sans Adli

Cela n’aura échappé à personne, Amine Adli ne faisait pas partie du onze de départ, hier. L’entraîneur toulousain ne s’est d’ailleurs pas caché pour expliquer son choix : le joueur star va partir, autant se préparer à jouer sans lui. "Il faut être transparent, Amine a beaucoup de demande. Forcément moi, j’aimerais qu’il reste en plus c’est un garçon adorable, qui aime s’entraîner et travailler. S’il est là il jouera mais on est aussi obligé d’essayer sans lui et sans d’autres aussi. Et ça c’est pas trop mal passé."

2021 / 2022

CALENDRIER

2021/2022

CLASSEMENT

2021/2022

EFFECTIF

2021/2022

SELECTIONS

2021/2022

TRANSFERTS

2020/2021

STATISTIQUES