Menu

Fil de navigation

Recherche

Patrick Desprez pour La Dépêche du Midi

 

Ligue1

Flemmings a marqué, Zandén s'est montré, Tsingaras démené mais est sorti touché. Ce vendredi 23 septembre midi, Toulousains et Nîmois s'étaient donné rendez-vous sur l'annexe 1 du Centre technique au Stadium pour une opposition disputée à huis clos – si ce n'est la trentaine de supporters qui avaient pris possession du pont surplombant le terrain d'entraînement. Séance de travail supplémentaire, en quelque sorte, avant l'accueil du voisin Montpellier dimanche 2 octobre à 15 heures.

Les forces en présence

Deux titulaires de L1 au coup d'envoi. Voilà la compo du Toulouse FC concoctée par Coach Montanier avec Anthony Rouault promu capitaine dans une défense à quatre et Stijn Spierings aligné au côté de l'avant-dernière recrue Theocharis Tsingaras. Pas vraiment étonnant vu que six autres joueurs majeurs ont rejoint leur sélection respective (Aboukhlal, Costa, Dallinga, Diarra, Genreau, Sylla), que deux sont à l'infirmerie (Healey et Ratao), et que l'entraîneur téféciste en a aussi profité pour faire souffler des cadres.

"Ça permet de donner du temps de jeu à nos jeunes, explique Philippe Montanier, à ceux qui en ont moins, ainsi que de maintenir le rythme pour ceux qui en ont besoin."


Le scénario et les buts

En seconde période, Rouault et Spierings restés sur le banc, c'est une "équipe biberon" qui va parvenir à inverser la tendance, les Violets étant menés très rapidement sur une tentative lointaine (depuis le rond central !) du malin Pablo Pagis, le fils de, profiitant d'un Kjetil Haug avancé et désaxé suite à un corner offensif du Tef (0-1, 7e).

L'égalisation des locaux intervient sur un tir contré de Yanis Begraoui, repris de l'intérieur du droit par Junior Flemmings dans la cage désertée, le portier gardois Axel Maraval étant pris à contrepied (1-1, 62e). La seconde réalisation du Téfécé est consécutive à un corner de Veljko Birmancevic, qui a disputé l'intégralité de la partie, smashé par Ado Onaiwu sur la barre puis poussé au fond – toujours de la tête – par le pensionnaire du Centre Yanis Zodehougan (2-1, 71e).


Système, recrues

À noter que le technicien de la Real Sociedad sera repassé toute la rencontre à une arrière-garde classique, tandis qu'en plus de la réception de l'ogre PSG une ligne défensive à cinq avait été l'apanage des deux dernières journées de championnat. "On peut alterner d’un match à l’autre voire à l’intérieur d’une même partie" a simplement commenté le Normand.

Au niveau des curiosités, l'on guettait les premiers pas du milieu défensif Theocharis Tsingaras. À l'arrivée : beaucoup d'activité et une certaine habileté, mais le Grec a dû sortir boitant bas côté droit. "Il a pris un coup sur le pied. On va voir mais je ne pense pas que ça soit méchant, confiait Montanier. Theocharis est un joueur qui aime bien être présent, participé à la ressortie de balle."

Et Oliver Zandén ? "Il a été intéressant, poursuit l'entraîneur haut-garonnais. Il avait joué en réserve [75min le lendemain du déplacement à Lille et avait d'ailleurs scoré]. Lorsqu'il y a des espaces il s’y engouffre ; maintenant, il doit encore peaufiner la finition."


Et maintenant ?

Repos des Toulousains qui sont en week-end pour une reprise lundi après-midi. Avec, en ligne de mire, le derby occitan TFC-MHSC de dimanche prochain !

 

2022 / 2023

CALENDRIER

2022/2023

CLASSEMENT

2022/2023

EFFECTIF

2022/2023

SELECTIONS

2022/2023

TRANSFERTS

2022/2023

STATISTIQUES